La connexion invisible des arbres

Voilà, plus besoin d’être illuminé pour comprendre que tout communique ! Plusieurs équipes de chercheurs, à travers le monde, ont mis en évidence le fait que les arbres interagissent de manière active, comme tout être vivant, allant même jusqu’à se protéger ou s’entraider…

Voici quelques extraits d’un documentaire récent, et vous en trouverez encore plus en recherchant parmi les vidéos en anglais, sur Youtube :

Notre connexion humaine passe par d’autres vecteurs, hormones, phéromones, mouvements inconscients… et cette vague invisible qui nous relie tous, si vous acceptez l’existence de la Conscience, en tant que champ d’informations.

Pourquoi ne pas tenter une « reconnexion entre consciences », comme on le pratique en hypnothérapie humaniste, en pratiquant une induction en ouverture dans la forêt ?

Un peu d’écologie ?

Vous a-t-on culpabilisé en vous racontant que vous étiez en partie responsable de la pollution actuelle, avec votre voiture ou les déchets que vous rejetez ?

Bien sûr, tout le monde doit être actif pour participer à une planète plus saine… mais notre maigre participation n’est qu’une poussière face à la pollution industrielle !

1 bateau émet la même quantité de soufre que 50 MILLIONS de voitures !!!… Les 20 plus grands navires marchands qui circulent actuellement polluent à eux seuls plus que TOUTES les voitures de la planète… Et ce n’est pas 20, mais 60.000 navires qui sillonnent les océans à longueur d’année !!!!!

« Et on ne parle pas des avions et de la pollution qu’ils génèrent.. Pas sûr que les bateaux soient les plus pollueurs des deux ! » me direz-vous, confiant en ce que l’on vous a raconté à la télévision.

Une rapide recherche sur Internet et quelques calculs simples vous donneront une réponse :
1/ D’après la DGAC (direction générale de l’aviation civile), « L’aviation (mondiale) émet chaque année 650 millions de tonnes de CO2, soit autant que l’Allemagne en un an »
2/ L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) nous dit que : « les voitures polluent 30 fois plus que les avions » (en raison de leur nombre supérieur aux avions).

Donc, l’aviation pollue autant qu’un pays (l’Allemagne) et les voitures autant que 30 pays (puisque « 30 fois plus que les avions »)… Mais : « 20 bateaux polluent plus que toutes les voitures de la planète » (The Guardian, The Times, Caradisiac.com)
Et il y a 60.000 bateaux commerciaux en circulation !!!!…

Conclusion: les plus gros pollueurs sont donc de très loin les bateaux… Voilà.

Ajoutez à cela qu’on a vidé 90% des poissons des océans ces 40 dernières années… et que c’est la vie sous-marine qui entretient les échanges de CO2 des océans, plus grands « poumons » de la planète (70% de la surface du globe, donc immensément plus importants que la forêt amazonienne, par exemple)… et vous comprendrez que l’on vous focalise sur de faux problèmes (pollution des voitures, élevage intensif des vaches, réels mais pas aussi graves que la pollution des océans), avec de fausses solutions (taxes, interdictions de circuler, culpabilisations, etc.)… pendant que « on » continue de polluer tranquillement ce qui nous maintient en vie.

Une forme d’holocauste collectif, très conscient, pour les criminels qui entretiennent ce système !… Et nous, que pouvons-nous y faire ?
Déjà, on pourrait commencer par diminuer sa consommation de poissons et privilégier l’élevage bio… Mais, même le poisson d’élevage fait des ravages : il faut entre 2 et 5kg de poisson sauvage (en farine) pour nourrir et obtenir un kilo de poisson d’élevage. Bref quand on mange un kilo de saumon d’ élevage, on mange plusieurs kilos de poissons sauvage (et, en plus, ils sont souvent OGM !).

Pas d’autre solution que freiner drastiquement la consommation de poisson : c’est notre moyen d’action en tant que consommateur.

Et puis, il y a ça aussi : www.seashepherd.fr A vous !

Conférence de Georges Hadjo sur les images Kirlian

J’ai enfin pris le temps de monter les séquences de cette conférence, filmée en novembre 2007 à l’IFHE, un soir de formation de « Maître-Praticien en Hypnose ».

Georges Hadjo était le pionnier de l’imagerie Kirlian, devenue l’électrophotonique.
Découvrez quelques-unes de ses photos sur cette page… (cliquez).

Et voici la conférence. Le son est médiocre, mais les images inédites sont là.

 

Traductions et Formations

Comme vous le savez, l’Hypnose Humaniste est en pleine expansion, dans de nombreux pays – or, les livres dans ce domaine n’existent pour l’instant qu’en français (et certains langues comme le tchèque, vietnamien, etc.).

Voici donc une proposition « gagnant-gagnant » pour des personnes natives d’autres pays : un échange Traduction / Formation !

traductionCela vous permettra de vous former et, nous, d’accélérer l’accès aux livres sur l’Hypnose Humaniste dans les pays qui les réclament en ce moment.
Pour cela, j’ai fait réaliser des devis de traduction auprès d’agences spécialisées. Je connais donc l’équivalence de prix entre la traduction d’un livre et le coût de nos formations en Hypnose à l’IFHE, à Paris.

Envoyez-moi votre proposition (secrétariat IFHE), sachant que cette offre ne s’adresse qu’à des personnes qui connaissent la langue à traduire nativement (et le français en langue secondaire) et les formations sont celles de l’IFHE en France.

Les livres à traduire en priorité sont :

  • Hypnose Humaniste (éditions Courrier du Livre)
  • Psychothérapie (IFHE Editions)
  • Auto-hypnose pour les débutants (IFHE Editions)

En secondaire :

  • Les poches : poids, tabac, confiance, transgénérationnel
  • Les romans : Créateurs de Réalité 1, 2, Hypnose le Voyage.
  • Hypnose Humaniste (IFHE Editions)
  • Miracles Quotidiens (IFHE Editions)

Les langues prioritaires sont : anglais, espagnol.
En langues secondaires : russe, arabe, chinois.
Et ensuite : allemand, italien, portugais…

L’échange concerne toutes les formations possibles à l’IFHE, selon l’équivalence de prix « Traduction-Formation ». Demandez-moi pour plus de détails. De même, je serai à vos côtés pour vous aider dans la traduction (compréhension, termes, etc.) et ce sera avec plaisir que je ferai votre connaissance par la suite en formation !

Si le domaine vous plait, pensez également que le fait d’avoir traduit des livres spécialisés vous placera par la suite aux yeux des gens comme « expert » en ce domaine… Donc, si vous souhaitez ensuite vous diriger vers l’enseignement de l’Hypnose Humaniste, ce sera un avantage non-négligeable !

Les livres seront ensuite proposés aux éditeurs des pays de chaque langue (votre aide sera la bienvenue pour les contacter !) et/ou disponibles au format électronique (PDF, eBook) en attendant, afin d’être les plus économiques possible et de permettre aux personnes qui ont peu de moyens de découvrir l’Hypnose thérapeutique…

Faites passer le message ! 🙂
Merci ! Thank you! Muchas gracias! Спасибо! 谢谢大家!!شكرا لك

Et si… tout était relié ?

Et si tout était interconnecté ? 😉

neurones-galaxiePrenons un exemple concret… Vous êtes fait en majorité d’eau. Cette eau vous vient de votre alimentation, de ce que vous buvez bien sûr, et de l’air que vous respirez.

Bien sûr, le verre d’eau de Jules César est une gentille manière de passer l’idée…
Chaque jour, juste en respirant, vous rejetez un demi-litre d’eau dans les airs. C’est 2 verres d’eau… Tous les jours. Que vous partagez autour de vous… Et encore un demi-litre par votre transpiration (normale, sans compter la sueur si vous faites du sport, là c’est bien plus !!)… Toutes vos molécules d’eau, bien chargée de « vous », qui imprègnent chaque bouffée d’air que tout le monde respire… C’est soit dégoûtant, soit fantastique !

Si dans chaque verre d’eau que l’on boit il y a un peu des molécules d’eau de chaque gorgée bue depuis le début de l’Humanité, alors nous sommes vraiment tous interconnectés !

Et à propos de la mémoire de l’eau :

Et, ça aussi, c’est sympa : Laniakea (cela veut dire : « horizon céleste immense »)… C’est notre continent galactique Une structure que l’on n’a pas l’habitude de voir dans l’univers :
http://autourduciel.blog.lemonde.fr/

Comparez à la vidéo de l’équipe française, nettement plus « sèche » : https://vimeo.com/105000565 (ou en version un peu plus longue : https://vimeo.com/104910552)…

A lire aussi : http://irfu.cea.fr/Phocea

nature

Commémorer convenablement…

Bonjour à toutes et à tous,

Je profite de ce jour spécial (8 mai 2015 : soixante-dixième anniversaire de l’Armistice de 1945) pour vous rappeler quelque chose qui peut être important pour notre avenir à tous et qui vaut pour toutes les commémorations d’évènements douloureux passés.

Vous savez que l’Information est le « matériau » (si l’on peut dire) constitutif de tout ce qui existe, donc de « nous » les humains y compris – et que nous baignons ainsi tous dans ce même grand bain, avec tout ce qui peut exister…

Comme son nom l’indique, l’Information (du latin « in formare » : ce qui donne la forme) nous forme : elle génère nos particules, molécules, structure, etc. et jusqu’à nos pensées. Elle est « Nous », au niveau essentiel. Et les biologistes spécialisés, comme Rupert Sheldrake, expliquent bien que nos activités « informent », « donnent forme » en retour à ce grand bain originel – le faisant ainsi évoluer (ou non !)…

Ainsi, lorsque nous sommes heureux ou malheureux, nous « chargeons » le bain dans lequel nous trempons tous… Expliqué comme cela, il est facile de comprendre qu’il vaut mieux déverser du parfum dans le grand bain, plutôt qu’autre chose de nauséabond.

Malheureusement, les horreurs dont l’Humain est spécialiste (guerres et autres) génèrent des « nuages » d’informations nauséabondes – des masses d’informations négatives agglomérées, à l’image de ce « continent » de déchet qui flotte dans l’océan (le vrai, celui qui baigne notre planète), détruisant toute vie sur son passage…

Nous baignons tous en permanence dans ce grand bain d’Information, y piochant sans le savoir nos idées et humeurs. Un « bain » plus sain, optimiste, permet donc aux êtres qui s’y alimentent sans le savoir de vivre plus sainement et en paix. Par contre, s’il existe des zones « noires » ou « polluées », toujours inconsciemment, nous piocherons dedans pour vivre nos vies, ce qui détermine à la fois notre état d’être que nos actions.

nuage-et-pluieIl est donc bien sûr compréhensible, humain et sans doute indispensable de commémorer l’anniversaire d’un évènement comme celui de l’armistice d’une guerre, pour que cette horreur ne revienne jamais… Mais c’est justement ce dernier point qui blesse : car si on ne « fête » pas convenablement ce type d’anniversaire, on ne fait que se replonger dans les mauvais souvenirs, ce qui les entretient (on les nourrit, informationnellement parlant)… et ce qui entretient donc en même temps la possibilité qu’une fois « rechargé à bloc », le-dit nuage noir informationnel nous retombe un jour sur la tête : qu’il redevienne réalité !

Il s’agit donc d’avoir une pensée lumineuse, apaisante et guérisseuse pour les horreurs passées : l’intention d’illuminer et de soigner ce « nuage noir » de mauvais souvenirs, toutes ces âmes en peine, afin que le souvenir se fonde dans la lumière d’un avenir serein et en paix.

Donc, commémorer, oui, mais en orientant sa pensée dans la bonne direction, soigner et non pas entretenir.

Dans cet esprit, il est dommage de voir que les gouvernants se chamaillent encore, le jour même d’un tel anniversaire, par exemple en ne répondant pas à l’invitation du président russe, dont le pays a subi le plus grand nombre de morts pendant la seconde guerre mondiale : presque 27 millions de morts !!! à comparer aux 418 500 morts USA… La Russie ayant participé plus que tout autre pays à la Libération de la France, ce que la propagande américaine tente de camoufler…

Il reste 2,5 millions d’anciens combattants encore en vie en Russie : que pensez-vous qu’ils vont ressentir, d’être tenus éloignés des commémorations, pratiquement même « reniés » par ceux-là même qu’ils ont libéré ? Il y a vraiment de quoi noircir encore plus un « nuage » qui, pourtant, mériterait d’être enfin dissipé…

En tant qu’Humanistes, je vous invite donc à « percer » de votre plus belle Lumière ce vilain nuage, ainsi que ceux que la vie nous rappelle à longueur d’année, en l’englobant complètement : en souhaitant la paix à chaque être ayant souffert, sans préjugé de race, de croyance ou de politique (gare à la propagande médiatique : veillez à votre liberté de penser !), afin de participer non seulement à l’illuminer, pour notre avenir à tous, mais aussi à contrer l’effet négatif des chamailleries qui entretiennent les discordes.

soleil-positif