La connexion invisible des arbres

Voilà, plus besoin d’être illuminé pour comprendre que tout communique ! Plusieurs équipes de chercheurs, à travers le monde, ont mis en évidence le fait que les arbres interagissent de manière active, comme tout être vivant, allant même jusqu’à se protéger ou s’entraider…

Voici quelques extraits d’un documentaire récent, et vous en trouverez encore plus en recherchant parmi les vidéos en anglais, sur Youtube :

Notre connexion humaine passe par d’autres vecteurs, hormones, phéromones, mouvements inconscients… et cette vague invisible qui nous relie tous, si vous acceptez l’existence de la Conscience, en tant que champ d’informations.

Pourquoi ne pas tenter une « reconnexion entre consciences », comme on le pratique en hypnothérapie humaniste, en pratiquant une induction en ouverture dans la forêt ?

La probabilité de votre existence…

On parle souvent du « miracle de la vie », en parlant de la suite incroyable d’événements nécessaire à la constitution d’un enfant, de la rencontre du spermatozoïde et de l’ovule. Mais on pourrait anticiper ce « miracle » en prenant conscience de ce qui nous a amené jusqu’ici…

Cela ajoute encore à la magie de l’existence !

Merci à l’équipe de « Balade mentale », une fois encore, pour cette formidable vidéo.

Surtout pas besoin d’être parfait !

On sait qu’un thérapeute (et, encore plus, un « apprenti-thérapeute ») doit travailler sur lui, afin de panser ses blessures les plus profondes – et éviter ainsi de réagir émotionnellement, en « projection personnelle », vis-à-vis de ses patients…

Certains, partant de là, exagèrent le mouvement et s’imaginent devoir « être parfaits », agir toujours de manière impeccable… Oui, bien sûr, c’est vrai ! Mais pas forcément de la manière dont ils l’imaginent !

Agir avec « alignement personnel », c’est avant tout « être soi-même » : un soi-même sur lequel on aura donc travaillé, afin de se sentir bien quoi qu’il arrive.

Quel serait ce thérapeute qui n’aurait rien vécu, ni malheur ni bonheur, ni sagesse… ni excès ?

Voilà ce qu’en pense John Fire Lame Deer, un ancien « homme-médecine », sioux, de la tribu Lakota :

therapeute-humain

😀

Soulagé ?

Ne sois pas juste à l’excès, ni sage outre mesure.
Pourquoi te rendrais-tu stupide ?

La Bible, Ecclésiaste, VII, 16

Quelle réalité créez-vous, pour vous-même ?

Vous créez votre propre réalité (au niveau cérébral), mais ensuite vous la prenez comme « réelle » (indépendante de vous). Quelle contradiction !

« Voir » avec votre esprit, simplement en fermant les yeux, comme on le fait en Hypnose, permet de dépasser cette illusion et de penser-ressentir-agir de manière plus adaptée, cohérente, libérée de beaucoup de nos entraves inconscientes.

Il nous faut une personne devenue aveugle pour nous rappeler l’évidence.
Un beau témoignage…

Conférence « De l’Hypnose à l’Hypnose Humaniste »

Voici l’enregistrement d’une conférence donnée récemment à La Réunion, en avril dernier, organisée par le centre R-Eveil.

Le thème est la présentation sont simples, puisque le public était novice en hypnose, mais il devrait ainsi intéresser le plus grand nombre.

Conférence de Georges Hadjo sur les images Kirlian

J’ai enfin pris le temps de monter les séquences de cette conférence, filmée en novembre 2007 à l’IFHE, un soir de formation de « Maître-Praticien en Hypnose ».

Georges Hadjo était le pionnier de l’imagerie Kirlian, devenue l’électrophotonique.
Découvrez quelques-unes de ses photos sur cette page… (cliquez).

Et voici la conférence. Le son est médiocre, mais les images inédites sont là.

 

Secret de bonheur et longévité

Petite compensation au syndrome mégalo-paranoïaque dont souffrent les dirigeants américains depuis plusieurs décennies, et qui les poussent à surveiller la planète entière et, pour de multiples raisons, à vouloir envahir le monde : de temps en temps, ils rendent public une partie de leurs statistiques sur « nous » (la population).

Dans cette vidéo, on apprend qu’ils surveillent depuis 1938, et de manière très détaillée, plus de 720 hommes, de leurs concitoyens, volontaires (en ce temps-là, on avait le choix) pour cette expérience. Aujourd’hui, pour cette étude au long cours, ils surveillent également leurs femmes, enfants et petits-enfants… Des milliers de personnes.
(Et je ne parle pas de Google, la NSA, etc. Là, on ne parle plus en « milliers »)

Cette étude s’appuie sur des gens de milieu aisé comme de milieu pauvre et, pour ce que nous avons l’autorisation de savoir, et qui est nonobstant très intéressant, il ressort une conclusion en forme de lapalissade :

Robert Waldinger

Les bonnes relations nous rendent plus heureux

et en meilleure santé.

Si le principe de surveillance est douteux, il est aujourd’hui quasi impossible d’y échapper, avec Internet, le nouveau Windows 10 (qui est une centrale de surveillance, en quelque sorte), nos téléphones portables et maintenant les « montres connectées », etc. La somme d’informations ramassées sur nous, même seulement à travers nos véhicules (GPS), double chaque année !!! Tout ce que vous faites est conservé et mis en « profil ». Par exemple, Facebook conserve les mots que vous avez tapés puis effacés, même si vous n’avez jamais envoyé votre message…

Alors, que peut-on tout de même apprendre de positif, avec le peu que l’on nous redonne de cette immense base de connaissance sur les êtres humains ?

  • Que nos relations sont plus importantes pour notre santé physique, morale et mentale que nos revenus, notre reconnaissance sociale ou tout le travail que nous accomplissons… Il est important d’être « connectés », d’avoir une vie sociale. Les personnes qui se sentent seules vivent moins bien. Même les douleurs physiques liées à l’âge seront moins pénibles si nous avons eu et/ou avons encore de bonnes relations avec notre entourage.
  • Que ce n’est pas seulement le nombre de nos amis qui compte, ou que nous soyons ou non engagés dans une relation, mais c’est la qualité de nos relations proches qui fait la différence. On peut être seul dans un groupe et heureux en couple ou en famille. Une personne, riche ou pauvre, mais heureuse à la moitié de sa vie, sera en meilleure santé physique et intellectuelle à 80 ans (les autres seront peut-être même tout simplement déjà décédés…).

Une leçon vieille comme le monde, comme le rappelle Robert Waldinger, actuel responsable de cette étude, lors d’une conférence TED :

A voir ici, si vous souhaitez les sous-titres en français.

Une belle vie est construite avec de belles relations.
Robert Waldinger

Validité des études scientifiques

“Une bonne partie de la littérature scientifique, peut-être la moitié, est sans doute tout simplement fausse. » Dr Richard Horton, éditeur en chef du fameux magazine médical de référence The Lancet, à propos de la science biomédicale (vol.385 du 11 avril 2015).

Non !! Ah bon ? 😉

– http://rhubarbe.net/2015/06/29/la-moitie-des-etudes-biomedicales-seraient-fausses
(The Lancet)

Il suffit de prendre un livre de psychologie universitaire, déjà, et de s’amuser à vérifier les références données dans les articles (les noms suivis d’une date)… Tout cela fait très sérieux, mais quand vous constatez le genre d’expériences qui sert de « preuve » à certains articles, et les compétences des personnes qui réalisent ces expériences qui servent ensuite de référence… vous jetez tout et vous allez pratiquer par vous-même ! 😀

Et dans un autre domaine, un peu de lecture complémentaire : http://www.collective-evolution.com/2015/05/11/one-of-the-most-important-scientists-in-the-world

Tout le monde doit savoir que la plupart des recherches sur le cancer est en grande partie une fraude, et que les grands organismes de recherche sur le cancer ont manqué à leurs obligations envers les personnes qui les soutiennent.
Linus Pauling, deux fois Prix Nobel de Chimie

ADN et Intrication Quantique

ADNIl semblerait que notre ADN utilise davantage d’énergie pour conserver sa structure qu’il n’en a à sa disposition…

Le mystère de cette « énergie manquante » trouverait sa solution dans un autre paradigme : et si, en fait, c’était le champ quantique (donc, ce que nous appelons la « Matrice », en Hypnose Humaniste) qui maintenait notre structure physique en place ?

C’était déjà depuis quelques années l’hypothèse de certains biologistes, comme Rupert Sheldrake, par exemple. Comme le montre l’article du MIT en lien ci-dessous, cette vision gagne en importance.

Physique et biologie entremêlées dans une vision « informationnelle », comme on l’explique en Hypnose Humaniste 🙂

http://www.technologyreview.com/view/419590/quantum-entanglement-holds-dna-together-say-physicists/