Choisissez votre thérapie !

L’époque actuelle est propice à se poser la question : « Ma vie est un merdier ! Que puis-je faire pour aller mieux ? » #viedemerde.fr

Voici quelques réponses… sur un ton humoristique 😉

Choisissez votre thérapie !

PSYCHOLOGIE : selon une méta-analyse récente, 80% de vos problèmes viendraient de comportements inadaptés répétitifs, ce que le coefficient alpha de Cronbach confirme. Je vous propose d’être volontaire pour une recherche de 18 mois qui portera sur 12 sujets et permettra de quantifier le merdier moyen chez les sujets souffrant de TAG.

PSYCHIATRIE : bien, vous allez prendre 2 gélules de « Fékomtoulmond 500mg », matin et soir, plus un demi-cachet de « Fermtagl 500mg » le matin au réveil. Et si vous sentez que cela ne va pas mieux après quelques jours, ajoutez un sachet de « Thouvabie 1 » après les repas, pendant quatre semaines. Nous nous revoyons le mois prochain.

PSYCHOTHERAPIE : parlez-moi du contexte autour de ce merdier… hmmm… hmmm… Je comprends… hmm… d’accord… Et qu’avez-vous ressenti ? Hmm… hmm… Pouvez-vous préciser ?… hmmm, d’accord… je comprends… hmm… Avez-vous vécu des choses similaires durant votre enfance ?… Ah, je vois… hmmm… D’accord.

PSYCHANALYSE FREUDIENNE : le merdier provient de ce que vous n’ayez jamais su passer du stade sadique anal au stade phallique. Comprendre votre complexe d’Oedipe vous aidera à accepter votre merdier. Allongez-vous là…

PSYCHANALYSE LACANIENNE : ce que vous recherchez dans votre merdier, c’est la réponse de l’autre, car c’est par cet impossible que la vérité tient au réel.

PSYCHANALYSE JUNGIENNE : la puissance archétypique du Merdier universel entre par la faille de votre blessure intérieure… C’est en plongeant dans votre merdier personnel que vous trouverez la lumière du chemin d’individuation.

METHODE COUE : tous les jours, à tous points de vue, tout va de mieux en mieux… tous les jours, à tous points de vue, tout va de mieux en mieux…tous les jours, à tous points de vue, etc.

PSYCHOLOGIE POSITIVE : étudions ensemble les habitudes des gens qui vivent heureux dans ce merdier et prenons exemple sur eux. Ah ! Une ou deux blagues lues chaque matin favorise la productivité au travail de 19% ! Formidable ! Chanter et sourire, dès le matin, favorise la bonne humeur. Allez, faisons cela !

COACHING : nous allons développer ensemble vos ressources positives afin de commencer par vivre mieux dans ce merdier. Et, bien sûr, l’objectif est de réussir à vous dépasser pour devenir plus fort que ce merdier.

THERAPIE SYMBOLIQUE AVANCEE : le merdier est la manifestation extérieure de l’archétype du Critique Intérieur, sensibilisé par vos blessures profondes. En plongeant en vous en conscience, vous pourrez négocier avec lui pour faire de votre Critique un Protecteur.

GESTALT : comment vous sentez-vous suite à l’arrivée du merdier ? Regardez cette chaise et dites-lui tout ce qui vous vient, laissez s’exprimer vos émotions. Criez ! Tapez !

ANALYSE TRANSACTIONNELLE : le merdier est lié à l’absence du Parent Intérieur qui vous enferme dans la posture de la Victime, du Persécuteur ou du Sauveur. Voyons comment sortir de ce triangle dramatique…

ART THERAPIE : laissez tout votre merdier s’exprimer et se transformer à travers vos mains… Peignez ! Sculptez ! Faites un collage…

THÉRAPIE PSYCHOCORPORELLE : où ressentez-vous ce merdier dans votre corps ? Bougez, respirez et laissez-le vous traverser.

CATHARSIS : plongez dans votre merdier et laissez aller vos émotions… Voilà, laissez-vous exploser… cela va vous purger !

CRI PRIMAL : respirez avec le ventre, plus vite… plus vite… et hurlez, hurlez, hurlez tout ce merdier !!!!

THERAPIE COGNITIVO-COMPORTEMENTALE : pensez à votre merdier… voilà, encore… Encore une fois… Bien, d’ici 30 à 40 séances, vous commencerez à vous habituer à l’odeur… puis nous désensibiliserons le toucher d’ici la fin de l’année. Vous verrez, bientôt vous vous ficherez de tout ce merdier.

THERAPIE CENTREE SUR LA PERSONNE : hmmm… bien… je comprends… hmm… d’accord… hmm… hmm… Pouvez-vous préciser ?… hmmm, d’accord… je comprends… hmm…

THERAPIE ORIENTEE SOLUTION : imaginez qu’une nuit alors que vous dormez, un miracle se produit… et le merdier a disparu !… Comment c’est ? Qu’est ce qui est différent ?

PNL : qu’entendez-vous par « merdier » ? Est-ce vraiment le merdier dans toute votre vie ? Et que feriez-vous si vous pouviez être heureux dans ce merdier ? Qu’est-ce qui vous en empêche ? (supprimer les images du merdier grâce aux submodalités puis faire un ancrage positif)

HYPNOSE CLASSIQUE : fixez ce point et écoutez ma voix. Ce merdier n’existe pas, il disparait ! Il se transforme… Et plus la merde s’en va de votre vie, plus votre bras devient léger… léger… léger… Vous sortez de tout ce merdier… Et vous vous sentez tellement mieux maintenant… C’est très bien ! Bravo !

HYPNOSE ERICKSONIENNE : ce merdier est arrivé parce que votre esprit conscient essaie de faire ce que votre Inconscient ferait mieux à sa place… Cela me rappelle une vieille histoire. Mon ami Jo me racontait un jour que blablablabla… Conseil d’Erickson aux hypnothérapeutes éricksoniens pour mieux aider leurs patients : « Démerdez-vous ! »

NOUVELLE HYPNOSE : ok, j’ai bien compris d’où provenait votre merdier, nous allons utiliser le protocole hypnotique anti-merdier. Fermez les yeux et repensez à un souvenir agréable… Cher Inconscient, tout d’abord merci d’aller retrouver la cause profonde de tout ce merdier… Fais-moi un signe quand ce sera fait…

HYPNOSE HUMANISTE : nettoyer votre part de merdier pour vivre le plus heureux possible est votre manière de participer à l’évolution de la vie tout entière. Grandir en Conscience et vivre pleinement connecté à votre Soi Idéal vous y aidera. Commençons par l’induction hypnotique en ouverture. Fermez les yeux, vous y verrez plus clair…

GURDJIEFF : Vous êtes ce merdier ! Endormi et sans conscience, vous devez vous éveiller ! Venez : dansons !!! Et éveillons votre conscience afin de vous libérer de vos automatismes et de cristalliser enfin votre véritable Moi !

HYPNOSE REGRESSIVE : le merdier provient de vos vies antérieures, les retrouver vous aidera à comprendre et allègera votre merdier. Fermez vos yeux et écoutez-moi… Votre esprit remonte le temps… Vous arrivez maintenant à la source de tout ce merdier… Dites-moi : à quelle époque êtes-vous ?

HO’OPONOPONO : ton merdier vient de moi, rentre chez toi, je vais me nettoyer et tu iras mieux ensuite.

CHAMANISME : mâchez cette plante sacrée… écoutez les tambours… bougez et dansez à leur rythme… et laissez votre esprit s’envoler vers les territoires du Grand Esprit… Sentez-vous connecté à votre animal totem qui va vous guider pour sortir de ce merdier…

RESPIRATION HOLOTROPIQUE : respirez plus fort, encore, encore… Suivez la musique et laissez-vous emporter… jusqu’aux sources du Grand Merdier originel ! Que voyez-vous ? Racontez-moi…

TRANSURFING : j’éteins le balancier de la merde par la pensée… j’éteins le balancier de la merde par la pensée… j’éteins le balancier de la merde par la pensée…

EXORCISME : Exorcizamus te, omnis merdicus spiritus, omnis satanica potestas, omnis incursio infernalis adversarii, omnis legio, omnis congregatio et secta diabolica, in nomine et virtute Domini nostri Jesu + Christi… Dominus vobiscum et cum spiritu tuo.

EFT : (en tapotant votre menton) je suis une merde, je suis une merde, je suis une merde…

EMDR : pensez à votre merdier et suivez mon doigt du regard… Si cela ne va toujours pas après 20mn, nous recommencerons, jusqu’à ce que cela aille mieux.

COMMUNICATION NON-VIOLENTE : merdier, je veux te dire que ce que tu me fais me blesse… Je comprends que c’est ta nature de merdier de puer à ce point, et je l’accepte… Alors, j’ai seulement besoin que ton odeur se dirige loin de moi… s’il te plait.

PSYCHOGENEALOGIE : tout ce merdier provient des tâches inachevées de vos ancêtres. En prenant conscience des non-dits de la famille qui habite en vous, vous pourrez vous libérer de vos loyautés familiales cachées. Commençons par faire votre génosociogramme…

CONSTELLATIONS FAMILIALES : choisissez quelqu’un dans la salle… Bien. Qui représente pour vous cette personne ? C’est votre mère ? Ok. Alors, demandez pardon à votre mère pour tout ce merdier !

ENERGETIQUE : (silencieux, les mains en imposition) vous sentez votre merdier se dissoudre ?

NEW-AGE : ce merdier n’est que l’expression des forces obscures dans la matière… Envoie tout ton amour à la merde afin de la purifier et concentre-toi sur l’alignement de tes chakras… Fais briller ton 3ème oeil en te connectant aux Maîtres de la Grande Fraternité Blanche. Peace !

ASTROLOGIE : la conjonction avec Mercure vous garantie un maxi merdier jusqu’à l’arrivée de la Lune dans votre signe. Et l’année prochaine ne sera guère mieux… d’autant que votre caractère semble indiquer une forte propension à être attiré par tous les merdiers possibles.

THERAPIE DE L’ACCEPTATION / MINDFULNESS : ne cherchez plus à évitez ce merdier : observez-le… Portez votre attention, intentionnellement, au moment présent, sans juger… sur l’expérience qui se déploie moment après moment… afin d’être bien présent, pleinement conscient et ouvert à l’expérience de soi et de l’environnement.

SEXOLOGIE : de quand date votre dernier rapport sexuel ? Avez-vous essayé d’autres pratiques que le merdier ? Voici un tableau montrant le fonctionnement de votre intestin… Je vais vous montrer un point sur lequel appuyer fortement et qui réduira, avec un peu d’entraînement, votre désir de merder trop vite.

SOCIOLOGIE : le merdier est le résultat des emmerdes collectives… C’est par un changement social que le merdier peut être changé. Grâce à notre étude des faits sociaux et de leur compréhension, nous arriverons à cette transformation sociétale.

PHILOSOPHIE : qu’est-ce vraiment qu’un merdier ? Le merdier existe-t-il vraiment ? Que serait la vie sans un bon merdier ? D’ailleurs, peut-on véritablement vivre sans merdier ? L’Homme ne fait-il pas son propre merdier pour s’y sentir bien ?

NIETZSCHE : tout ce qui vous emmerde vous rend plus fort ! Vive le merdier !

OSHO : la merde est véritablement un grand voyage !

GANDHI : faites la paix avec votre merdier !

DALE CARNEGIE : le merdier ? Vous lui souriez ! 😀

Questions et réponses sur l’Hypnose et l’Auto-hypnose

Vous êtes très nombreux à me poser vos questions sur l’Hypnose et sur l’Auto-hypnose, toute l’année. A défaut de pouvoir vous répondre individuellement, je mets en ligne régulièrement mes réponses à vos questions… que ce soit sur le site de l’Institut Français d’Hypnose Humaniste & Ericksonienne (IFHE) ou via ma chaîne Youtube.

Voici d’abord quelques « Questions et Réponses » en vidéo :

D’autres vidéos de « Questions et réponses » arriveront avec le temps…

Et vous trouverez bien d’autres réponses sur le site de l’IFHE, dans la « FAQ » (Foire aux Questions) du site :

Et plein d’autres questions et réponses, en particulier sur les consultations :

Avec tout ça, vous serez incollable sur l’Hypnose ! 😀

L’Auto-hypnose pour les débutants

Voici les démonstrations des exercices du livre « Auto-hypnose pour Débutants« , que j’ai écris avec ma compagne Patricia d’Angeli il y a quelques années et qui connait un franc succès depuis sa publication.

Il y a une vidéo par chapitre du livre (cf. ci-dessous). La « playlist » de toutes les démonstrations des protocoles du livre est accessible sur Youtube.

Bien sûr, à chaque fois, ces séances ne sont que des exemples d’application : une manière de faire l’exercice parmi tant d’autres.
Le but de l’auto-hypnose est de pouvoir pratiquer chacun à sa façon. Donc, ce que vous entendrez sera « une façon possible ». Vous pourriez, par exemple, utiliser une toute autre induction hypnotique, pour rentrer en état d’hypnose – si vous en avez une préférée, ou bien encore penser les phrases clés de chaque protocole d’une autre manière que la mienne, qui vous parle plus.

Aussi, lorsqu’on pratique en auto-hypnose, il n’y a pas besoin de mots. On pense, on imagine. On ne se parle pas forcément, mentalement (on peut, si on veut, mais la plupart des gens feront autrement). Ainsi, les mots que je prononcerai dans mes exemples auront peu de chance de correspondre à vos pensées personnelles. Ce sera toujours plus adapté lorsque vous ferez vos propres séances, en solo !

Toutefois, ces démonstrations pourront vous éclairer sur la procédure à suivre, vous aider à mieux comprendre ce qu’il faut faire ou encore vous donner des exemples de phrases à penser, des idées…

A ECOUTER ICI OU A TELECHARGER

Comme toutes les séances d’hypnose que nous proposons, Patricia et moi, vous pouvez écouter en ligne (Youtube, Soundcloud ou sur le site des MP3 d’hypnose gratuits) et même télécharger gratuitement certaines séances pour les écouter tranquillement hors-ligne (cliquez sur « Télécharger », sur Soundcloud ou sur le site)…

Les séances du livre « Auto-hypnose pour Débutants » sont identifiées par les initiales « AH » et numérotées dans l’ordre d’apparition dans le livre : #1, #2, etc. Et même #4-1, #4-2, etc. si un thème particulier comporte plusieurs exercices possibles ou complémentaires.

A noter que ces séances de démonstration sont différentes des autres séances que nous vous offrons : ce sont des structures simples adaptées à des débutants ! Il faut que ce soit facile à retenir. Donc, ces séances peuvent vous aider à démarrer, vous initier à l’hypnose et l’auto-hypnose, mais bien sûr elles ne sont pas représentatives de « tout » ce que l’on pourrait faire avec l’hypnose, avec des structures plus complexes ! 😉

De plus, ce livre est uniquement centré sur l’auto-hypnose dissociante, traditionnelle : classique, éricksonienne ou même moderne, mais en recherchant toujours un lâcher-prise, une perte de conscience ou, du moins, une séparation entre le conscient et l’Inconscient.
On peut pratiquer autrement, en hypnose associante (humaniste), ce qui fait l’objet d’un autre livre – et donc de futures démonstrations (en 2021).

Enfin, dernière remarque : ces démonstrations ne peuvent pas remplacer la lecture et l’entraînement présenté dans le livre. Les deux premières séances, par exemple, sont l’aboutissement chacune d’une partie de votre entraînement. Si vous avez lu le livre, vous serez en « pays de connaissance » et chaque exercice devrait être facile pour vous – mais si vous écoutez cette séance « à partir de rien » (donc sans aucune idée de ce qu’il faut faire, ni sans entraînement), ce sera évidemment plus dur. Ces démonstrations ne remplacent pas la lecture du livre…

C’EST PARTI !

La séance qui conclut votre préparation à l’auto-hypnose :

La séance d’application de vos connaissances de base en auto-hypnose (arrivé à presque la moitié du livre !) :

Et ensuite, on passe à divers protocoles, pour des thèmes spécifiques :

Notez que la séance ci-dessus avait déjà été enregistrée (structure « Méthode de Rossi », pour les applications générales), je ne l’ai donc pas ré-enregistrée. L’accompagnement ressemble donc plus à une « vraie séance » avec un hypnothérapeute, qu’à une pratique en solo d’auto-hypnose 🙂

L’exercice #6-3 avait déjà été enregistré, en version TSA (Thérapie Symbolique Avancée, en Hypnose Humaniste) par Patricia d’Angeli, j’ai donc préféré vous donner cette version, même si elle est plus complète que ce que vous pourriez faire en auto-hypnose :

Enfin, voici trois séances, présentées dans le livre « Auto-hypnose pour Débutants« , mais qui constituent la base d’un travail plus important, et donc d’un livre dédié – même si, parfois, cette seule « séance de base » peut suffire.

Extrait du livre « Votre poids de forme avec l’Hypnose« …

Extrait de « Libérez-vous du tabac avec l’Hypnose« …

Extrait de « Confiance et Estime de Soi avec l’Hypnose« …

Bonne pratique et belles découvertes de votre monde intérieur !
Pour plus de détails, reportez-vous au livre « Auto-hypnose pour Débutants«  (IFHE Editions).

Boostez votre système immunitaire !

Voici réunies les séances d’hypnose que j’ai publiées depuis l’hiver 2009-2010, année de l’épidémie de H1N1, afin de vous aider à surmonter ces périodes stressantes pour le moral et votre organisme…

Tout d’abord… prévenir !

L’impact négatif du stress n’étant plus à démontrer en ce qui concerne le bon fonctionnement de votre système immunitaire, il s’agit avant tout de garder le moral ! En effet, à situation égale, une personne qui prend les choses comme « un défi à surmonter » va mieux s’en sortir (l’adrénaline va stimuler son système) qu’une autre personne qui se sentirait menacée (le cortisol va bloquer son système)…

Donc : « Don’t worry, be happy! » 😉

Si vous êtes soignant, donc fatigué et stressé…

En plus de « garder le moral », vous aurez peut-être aussi besoin de vous relaxer… En Hypnose, depuis plusieurs millénaires, une technique existe : faire un « bain d’Hypnose » ! Cela se pratiquait dans les Temples d’Aesclapios, dans l’Antiquité…

Et pour ce qui concerne le stress en lui-même :

Et pour votre système immunitaire !

L’auto-hypnose, par visualisation d’idées, d’émotions ou de pensées positives ou bienfaisantes, peut vous aider à préserver ou stimuler votre système immunitaire.
Saviez-vous, par exemple, que le simple fait d’imaginer que vous vous êtes piqué avec un clou rouillé active votre système immunitaire ? Votre cerveau, ne sachant à la base si ce que vous imaginez est réel ou imaginaire, active « au cas où » vos défenses… Ensuite, à un autre niveau, cela encode « oui, c’est réel » ou « non, c’est imaginaire », mais votre corps s’est déjà activé avant. C’est ce qui arrive aussi lorsque vous voyez quelqu’un se faire mal : vous avez aussi un peu mal avec lui ! Alors que, vous, vous n’avez rien…

Donc, votre imagination peut activer votre corps… Allons-y :

Ensuite, dans le cas où votre corps doit apprendre à réagir à un nouveau virus, comme c’est souvent le cas, chaque hiver, avec les mutations de la grippe, ou lors d’une pandémie, comme celles de 2002, 2009 ou ce qui se passe actuellement en 2020… et faute d’un vaccin pour « enseigner » à votre corps comment il doit réagir, peut-être pouvons-nous le stimuler, comme on le fait dans d’autres types d’apprentissages (sports, musique, langues, etc.) : avec de la préparation mentale !
Bien sûr, même si nous savons que ce type de « préparation » est très efficace pour des choses physiques ou intellectuelles, rien ne nous dit que ce sera efficace au niveau purement biologique, comme une réaction immunitaire… Mais, comme on dit : « La situation étant désespérée, qui ne tente rien n’a rien ! » Alors, voici une séance pour stimuler une adaptation plus rapide à un nouveau virus :

Et lorsque vous connaissez bien cette première séance, vous pouvez passer à la « version longue » (avec induction hypnotique « par identification ») :

Et si vous êtes malade ?

Suivez le traitement que votre médecin vous aura prescrit !! 🙂 Evitez de contaminer le reste de la famille et/ou vos amis, collègues, etc.
Reposez-vous ! Un virus, ce n’est pas vivant, donc ça ne se « tue » pas… Votre corps doit simplement l’expulser ou le détruire (en le cassant ou en l’empêchant de se reproduire)… Donc, gardez votre énergie, dormez…
Et voici une séance pour booster votre système immunitaire :

Si vous êtes très fatigué (ce qui serait normal !), voici pour vous aider :

La séance ci-dessus a été enregistrée pour des cas très graves. Vous n’en êtes sûrement pas là, donc relativisez et adaptez ce qui est dit à votre situation.

Et si quelque chose coince, si votre corps n’arrive pas à se remettre, ou à « combattre » le virus aussi bien que prévu, voici déjà une séance pour activer vos ressources…

Et une autre séance pour débloquer un éventuel blocage…

Voilà, vous avez déjà largement de quoi pratiquer avec les séances ci-dessus !

Prenez soin de vous ! Et à bientôt 🙂

En quête de lumière…

Voici une petite métaphore pour vous aider à retrouver la source de la lumière, si vous en avez besoin 😉

Comme l’expliquait Jung : « Ce n’est pas en regardant la lumière qu’on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité »… Donc, plutôt que de courir après la lumière, cherchons à savoir ce qui fait la nuit noire.

Il y avait déjà un indice paradoxal sur ce site, si vous vous souvenez de cet article à propos du fait qu’il y a 400% de lumière « en trop » dans l’univers, par rapport à ce que devrait produire le nombre d’étoiles.

Aujourd’hui, écoutons Etienne Klein nous expliquer pourquoi le ciel nocturne est si sombre, avec toutes les étoiles qu’il contient, qui devraient tapisser uniformément le ciel et nous permettre pourtant d’y voir « comme en plein jour »… Un conte scientifique à comprendre symboliquement.

La nuit n’est nuit que pour nous. Ce sont nos yeux qui sont obscurs.

René Barjavel

Multiplier les erreurs…

…aide à mieux apprendre !

Vue d’un neurone au microscope.

Quand on dit que si on veut que ça pousse, il faut (se) planter ! 😉

Pour réussir, il faut pratiquer sans craindre l’échec (et se ménager des pauses, aussi) !

Lao Tseu l’affirmait : « L’échec est le fondement de la réussite. »
Vingt-cinq siècles plus tard, le Pr Tom Stafford, du département de Psychologie de l’université de Sheffield (Royaume-Uni), et son collègue de New-York, Michael Dewar, viennent de confirmer l’enseignement du sage chinois dans une expérience originale…

Lire la suite sur le site du Figaro.

La puissance de notre cerveau

A son époque, Carl Sagan avait calculé que notre cerveau avait une puissance de calcul de 20 milliards de milliards d’opérations…
Aujourd’hui, les scientifiques parlent de 1000 milliards de milliards d’opérations (simultanées, donc on peut faire ça un grand nombre de fois chaque seconde !!)… Tout augmente !! 😉

Voici un article qui résume ce que l’on sait actuellement sur la capacité de notre cerveau, en terme de puissance de travail. On y apprend aussi que l’on a plusieurs pétaoctets de mémoire (des milliers de téraoctets !!).

Bon, ils oublient tout de même de préciser que même si on possède un super-ordinateur entre les deux oreilles, personne ne s’en sert pleinement… Disons, que nous avons du potentiel d’évolution 😀

Et ils sont restés sur un parallèle avec les ordinateurs, mais notre cerveau est bien plus puissant qu’un ordinateur : la machine calcule avec des « bits », donc soit une impulsion, soit rien (0 ou 1)… Déjà, les ordinateurs quantiques travaillent avec 0, 1 ou 0/1 (les deux états superposés : les qbits).

Mais on sait que notre cerveau échange principalement des molécules messagères (pas seulement de l’électricité). Le message change en fonction de la molécule utilisée. Un ordinateur ne sait pas faire cela, il n’utilise que le courant, donc 1 ou 0, c’est tout. Et en plus, le message change en fonction de la quantité de neurotransmetteurs libérée… Bref, on est loin d’un simple « on-off ».
La puissance et la subtilité de traitement de notre cerveau s’en trouve surmultipliée – et cela n’est pas pris en compte dans l’article.

Retenons que chacun possède ce super-ordinateur… et que l’on est loin de tout savoir de notre potentiel humain ! 😉

Intuitif ou rationnel ?

Voici une expérience étonnante… De quelles couleurs voyez-vous cette chaussure ?

Moi, je la vois rose avec des lacets blancs et une semelle blanche… D’autres voient la chaussure vert foncé avec des lacets et semelle en gris !

Comment est-ce possible ?
En réalité, la chaussure est bien rose et blanche, mais les conditions de lumière font que les couleurs de la photo sont faussées.

Si votre cerveau fonctionne de manière rationnelle, comme un ordinateur, vous verrez ce que voit un ordinateur. Vérifions :

Pipette des couleurs sur le tissu de la chaussure
Pipette des couleurs sur la semelle, la bande et les lacets

Donc, l’ordinateur confirme que l’image est bien grise et verte… ce qui est hallucinant lorsque, comme moi, on voit très clairement la chaussure rose et blanche !!!

Si votre cerveau fonctionne de manière intuitive, il « devine » qu’il y a un souci avec les couleurs, il « devine » la cause de ce souci (la lumière) et il s’arrange pour vous montrer à quoi ressemblerait la chaussure si on avait pu la prendre en photo sous une lumière convenable.

Bref, votre cerveau falsifie la photo (grise et verte) mais afin de vous redonner l’image d’origine (rose et blanche), perdue lors de la prise de la photo.

Certains seront fiers de percevoir la « réalité », les « faits », une vérité illusoire, ponctuelle, car dépendante ici des conditions de lumière (cerveau rationnel)… et d’autres seront fiers d’avoir sur reconstruire la « vraie image », malgré les filtres distordants, quitte à ne plus voir la réalité concrète, mécanique (cerveau intuitif).

Disons que les deux fonctionnements sont utiles, selon les circonstances !

En tous cas, c’est un phénomène étonnant et instructif sur votre fonctionnement personnel… sachant que certains seront tantôt « rationnels », tantôt « intuitifs », selon leur activité ou le moment de la journée.

L’Hypnose, comment ça marche ?

Dans cette vidéo, je vous explique comment cela se fait qu’un phénomène comme l’Hypnose peut exister. Pour cela, je vous reparle de l’Inconscient et aussi un peu de la Conscience, afin de mieux comprendre pourquoi nous sommes conscients.

Une fois que vous savez ce qui rend les gens conscients, vous pouvez trouver le moyen de diminuer ou retirer cette conscience (hypnose dissociante : classique ou éricksonienne, par exemple) ou d’augmenter le degré de conscience de la personne (hypnose humaniste). Je passe donc avec vous en revue les diverses manières de pratiquer l’hypnose…