L’infiniment grand… c’est vraiment grand !

Un des freins à la compréhension de la Conscience, c’est qu’entre autres caractéristiques, elle est « infinie » et, bien que l’on connaisse le sens de ce mot, il est souvent difficile de s’en faire ne serait-ce qu’une petite idée…

Voici deux vidéos pour aborder le sujet, d’abord en commençant par notre univers :

« L’infiniment petit », lui, n’est pas vraiment infini, puisqu’on sait où il s’arrête : à environ 10 puissance -35 mètres : un zéro suivi de 34 zéros… et d’un 1. C’est la « longueur de Planck« , très certainement la plus petite dimension possible au niveau physique, en l’état actuel de nos connaissances.
« L’infiniment petit » est donc en réalité beaucoup… beaucoup… beaucoup plus grand au dedans de nous, que l’univers ne l’est au dehors (eh oui ! même si 10 puissance +26 mètres est déjà vertigineux) ! A l’intérieur de vous, c’est 10x plus grand… et encore 10x… et 10x… et 10x plus grand encore… et 10x… 10x… 10x… encore 10x… et tout ça encore 10x plus grand… que tout l’univers connu !!! Oui oui… Dedans vous.

Incroyable, n’est-ce pas ? Après avoir vue l’immensité, sur la vidéo précédente, de se dire que c’est à ce point encore plus vaste à l’intérieur de nous !…
Et dites-vous qu’entre ces deux immensités, le point de liaison… c’est vous !!

Mais avant d’aller plus loin, regardez un peu de cette vidéo sur les très grands nombres, disons la première moitié et un bout de la fin… histoire d’être sûr de comprendre de quoi on parle :

Et une petite vidéo sur l’infini, pour conclure :

Un ensemble infini d’informations (comme la Conscience, en ce qui nous concerne) comprend donc tout ce qui est possible, sans aucune limite. Si quelque chose manquait, alors ce ne serait plus « infini »… Logique !

Pour reprendre les exemples de la vidéo ci-dessus avec le nombre univers PI (puisqu’il s’agit d’un nombre infini, qui contient donc tous les possibles) : si vous codez les nuances de couleurs en partant de 0=noir, 1=un peu moins noir, 2=un peu plus clair encore, etc. jusqu’à couvrir l’arc-en-ciel complet, vous pourriez retrouver quelque part dans un nombre infini (donc, par extension, dans la Conscience)… le codage de la photo prise au moment de votre naissance, ou de votre 6ème anniversaire, ou de votre mariage… ou bien encore de votre enterrement !

Eh oui, car l’infini… c’est infini !!… Et si cette suite de couleurs n’étaient pas dans un champ infini d’informations, alors ce ne serait plus un champ « infini » !

Prodigieux, non ? 😉

La Conscience, c’est cela, un ensemble *infini* : qui contient *tous les possibles*, qu’ils existent ou non dans la vie matérielle, concrète, ou juste dans votre imaginaire.

Pour vous détendre, allez donc visiter ce site : en faisant rouler la molette de votre souris, vous ferez défiler l’image à l’écran… histoire de prendre conscience (encore !) de l’espace qu’il y a entre les planètes de notre petit système solaire… Ensuite, vous pourrez regarder la dernière vidéo… et méditer sur tout cela 🙂

Conférence « De l’Hypnose à l’Hypnose Humaniste »

Voici l’enregistrement d’une conférence donnée récemment à La Réunion, en avril dernier, organisée par le centre R-Eveil.

Le thème est la présentation sont simples, puisque le public était novice en hypnose, mais il devrait ainsi intéresser le plus grand nombre.

Êtes-vous dans PI ou le Nombre d’Or ?

piJe parlais en formation « Hypnose Humaniste » des nombres univers, comme le célèbre Pi (3,14159…). Il semblerait qu’il soit possible de trouver au sein de ces nombres hors du commun – aux dimensions titanesques et probablement infinies – l’intégralité de ce qui existe, comme votre nom (remis en chiffres), votre date de naissance, votre musique préférée, les passages cultes de votre film favori ou votre biographie complète !

Un ordinateur surpuissant permettrait de retrouver dans ces nombres infinis le codage numérique d’une symphonie, complète, ou celui de vos dernières photos de vacances !… Ce qui se comprend, puisqu’un tel « nombre univers » étant infini, il doit forcément contenir toutes les suites possibles de chiffres (sans quoi, il ne serait plus infini).

Ce qui est étonnant, aussi, c’est que de tels nombres existent (comme la racine carré de 2 ou le Nombre d’Or) et qu’on les connaisse… Ce sont comme de petits morceaux du code caché de la Vie !

A propos, « P.I. » est aussi l’abréviation de « Pure Information » : la Conscience ! 🙂

Alors, les sites internet sur Pi ne permettent pas de chercher dans tout le nombre Pi, mais seulement dans ses premiers millions de décimales (selon les sites).
Voici deux bons liens pour vous amuser :

Par exemple, ma date de naissance (12121970) apparait ici dans Pi :

431589418802974268561212197049582239707618997922
43158941880297426856^<– 29.982.748ème décimale

Si je chiffre mon nom (« Lockert ») en suivant la position des lettres de l’alphabet (A=1, B=2, C=3, etc.), cela donnera un nombre trop grand pour apparaître sur les sites internet (121531151820). Il serait bien dans Pi, mais trop loin pour les sites Internet.
Mais je peux réduire ce nombre en choisissant une base de 9 (A=1, B=2… I=9, J=1, K=2…). Je n’aurai pas les zéros, mais le nombre sera plus court, donc plus probable dans le début de Pi (donc accessible sur les sites internet). « Lockert » donnerait alors « 3632592 » et on le retrouve ici, dans Pi :

92210277138699037788363259251974629544606587857
92210277138699037788^ <– 25.759.113ème décimale

Le codage importe peu, puisque toutes les possibilités existent forcément dans un nombre infini (sinon, il ne serait plus « infini » !). Par exemple, si je prends plutôt une base de 10 (en comptant le zéro après le 9), « Lockert » donne alors « 2531580 » et il est ici dans Pi :

03536838600438538125253158074393775159737435661
03536838600438538125^ <– 18.724.862ème décimale

On pourrait chercher des choses plus longues : des phrases entières, etc. mais alors ce serait trop long pour les capacités actuelles d’Internet (du moins, la version publique).

Vous pouvez aussi jouer à vous découvrir dans cet autre « nombre univers » qu’est le Nombre d’Or, sur le même site, de la même manière : cochez « Phi » dans la case « Constant »… mais cette fois, la base de données ne fait « que » 500 millions de décimales ! (Donc, on a moins de chances d’être dedans)
Et voilà :

08624095039649141272363259227494583635437172509
08624095039649141272^ <– « Lockert » est à la 5.852.824ème décimale

Amusant de se retrouver dans le Nombre d’Or, non ? 😉

Ce qui donne le vertige, avec les « nombres univers », c’est que PI doit forcément contenir le Nombre d’Or (puisqu’il contient tout) et vice-versa…

C’est grand, l’infini !!!

Être Humaniste…

A quel signes reconnait-on quelque chose ou quelqu’un d’humaniste ?

On pourrait multiplier les définitions personnelles, mais tenons-nous à ce qu’est un « humaniste » depuis la Renaissance. Vous êtes humaniste quand :

  1. Vous faites souvent référence aux philosophes grecs (Pythagore, Aristote, Platon, etc.) et vos idées s’appuient sur la logique et la déduction, les faits concrets.
    .
  2. Vous avez envie de tout savoir sur tout (sociologie, biologie, astrophysique, etc.). De fait, vous possédez une somme de connaissances sur d’innombrables domaines…
    .
  3. Vous êtes friand de philologie (d’où viennent les mots, le langage, etc.), y compris dans son acceptation large de « l’étude de toutes les manifestations de l’esprit humain dans l’espace et dans le temps« , sans les fausser par des interprétations.
    .
  4. Vous vous intéressez à tout ce que l’humain est capable de faire et de créer, les considérant comme dignes d’intérêt (multiples facettes d’une vaste réalité).
    .
  5. Vous pensez qu’on ne peut pas avoir d’idée valable sur un domaine sans connaître plusieurs autres domaines pas forcément reliés au premier (vision globale).
    .
  6. Vous savez que la valeur humaine ne se réduit pas à une classe sociale ou à un diplôme validant des connaissances acquises sans réelle compréhension : on peut apprendre de tous, des plus « petits » comme des plus « grands ».
    .
  7. Vous prônez la vulgarisation de tous les savoirs, même les plus techniques ou les plus « ésotériques » (philosophie, religion, symbolisme, sens de la vie, etc.).
    .
  8. Vous pensez que la vraie liberté s’acquiert par l’instruction, que la peur et l’agressivité viennent de l’ignorance et que du savoir viendra la paix.
    .
  9. Vous vous battez pour la dignité, la valeur et les droits de tous les individus, quitte à ne plus respecter (et lutter contre) un système qui bafoue votre éthique.
    .
  10. Votre vie est tout entière dirigée par la recherche de la vérité, le partage de vos connaissances et l’amélioration de ce que vous êtes en tant qu’être humain.

liberteLa liberté commence où l’ignorance finit.
Victor Hugo

Induction Humaniste « en ouverture », par Baudelaire !

Ce jour-là, Baudelaire déprime sec.
Les femmes, bien sûr. L’argent, bien sûr. Et puis tous ces philistins qui ne comprennent rien à ses poèmes.

Mais, tout à coup, il se dit : bon sang, pourquoi je me ferais bien une petite induction humaniste, en élévation matérielle !?

Et hop, aussitôt dit, aussitôt fait…

Elévation

Au-dessus des étangs, au-dessus des vallées,

Des montagnes, des bois, des nuages, des mers,

Par-delà le soleil, par-delà les éthers,

Par-delà les confins des sphères étoilées,

Mon esprit, tu te meus avec agilité,

Et, comme un bon nageur qui se pâme dans l onde,

Tu sillonnes gaiement l’immensité profonde

Avec une indicible et mâle volupté.

Envole-toi bien loin de ces miasmes morbides ;

Va te purifier dans l’air supérieur,

Et bois, comme une pure et divine liqueur,

Le feu clair qui remplit les espaces limpides.

Derrière les ennuis et les vastes chagrins

Qui chargent de leur poids l’existence brumeuse,

Heureux celui qui peut d’une aile vigoureuse

S’élancer vers les champs lumineux et sereins ;

Celui dont les pensées, comme des alouettes,

Vers les cieux le matin prennent un libre essor,

– Qui plane sur la vie, et comprends sans effort

Le langage des fleurs et des choses muettes

 Les Fleurs du Mal

 

elevation

La Grande Histoire de la Vie

On m’a souvent demandé de résumer en quelques pages la « cosmologie » de l’Hypnose Humaniste, sa vision de la Vie : d’où venons-nous ? A quoi sert l’existence ? Pourquoi tant de malheurs sur Terre ?… Et que pouvons-nous y faire ?

Toutes ces questions trouvent réponses dans mes livres, qui présentent largement les idées et la pratique globale de l’Hypnose Humaniste.

Condenser ou raccourcir tout ce que contient l’Hypnose Humaniste en quelques pages me semble difficile. J’ai donc choisi de vous présenter sous forme d’histoire sa structure existentielle, la vaste vision de la Vie de l’Hypnose Humaniste.
Pour découvrir les applications philosophiques et pratiques qui en découlent, il faudrait vraiment mieux lire les livres !

Cette « histoire », que vous pourrez lire ou écouter (dite par Patricia d’Angeli), est comme un conte, afin de conserver la liberté de penser en termes philosophiques et psychologiques. Bien sûr, elle s’appuie sur des bases concrètes et vérifiables.

Lire la Grande Histoire de la Vie

Le livre L’Hypnose Humaniste, édité au Courrier du Livre, contient in extenso les informations et explications sur la Conscience et son utilisation en hypnothérapie. Je l’ai écrit de la manière la plus simple possible et je pense qu’il vous aidera à découvrir correctement cette forme d’hypnose, si vous souhaitez aller plus loin que l’histoire…

Echelle interactive de l’univers

Sympathique petite application qui permet de se faire une idée de la taille de l’univers connu… Cliquez sur le lien ci-dessous :

The Scale of the Universe

La même avec un effet « Google Earth » : cliquez ici.

Détail amusant : on remarque que la taille de l’univers macroscopique (les galaxies, etc.) se note 10 puissance 26… alors que l’univers microscopique (plus petit que les atomes) descend à 10 puissance -35. C’est la « longueur de Planck », rien n’est plus petit que cela. En-dessous, on repasse au niveau informationnel.

Extrait en vidéo…

Bref, l’infiniment petit est plus vaste que l’infiniment grand !
Quand on y pense… le trait d’union… c’est nous 🙂