L’infiniment grand… c’est vraiment grand !

Un des freins à la compréhension de la Conscience, c’est qu’entre autres caractéristiques, elle est « infinie » et, bien que l’on connaisse le sens de ce mot, il est souvent difficile de s’en faire ne serait-ce qu’une petite idée…

Voici quelques vidéos pour illustrer le sujet, d’abord en commençant par notre univers :

« L’infiniment petit », lui, n’est pas vraiment infini, puisqu’on sait où il s’arrête : à environ 10 puissance -35 mètres : un zéro suivi de 34 zéros… et d’un 1. C’est la « longueur de Planck« , très certainement la plus petite dimension possible au niveau physique, en l’état actuel de nos connaissances.
« L’infiniment petit » est donc en réalité beaucoup… beaucoup… beaucoup plus grand au dedans de nous, que l’univers ne l’est au dehors (eh oui ! même si 10 puissance +26 mètres est déjà vertigineux) ! A l’intérieur de vous, c’est 10x plus grand… et encore 10x… et 10x… et 10x plus grand encore… et 10x… 10x… 10x… encore 10x… et tout ça encore 10x plus grand… que tout l’univers connu !!! Oui oui, cela fait 9 zéros en plus : c’est donc 1 milliard de fois plus grand dedans vous que tout l’univers du dehors !

Incroyable, n’est-ce pas ? Après avoir vue l’immensité, sur la vidéo précédente, de se dire que c’est à ce point encore plus vaste à l’intérieur de nous !…
Et dites-vous qu’entre ces deux immensités, le point de liaison… c’est vous !!

Mais avant d’aller plus loin, regardez un peu de cette vidéo sur les très grands nombres, disons la première moitié et un bout de la fin… histoire d’être sûr de comprendre de quoi on parle :

Et une vidéo sur l’infini :

Un ensemble infini d’informations (comme la Conscience, en ce qui nous concerne) comprend donc tout ce qui est possible, sans aucune limite. Si quelque chose manquait, alors ce ne serait plus « infini »… Logique !

Pour reprendre les exemples de la vidéo ci-dessus avec le nombre univers PI (puisqu’il s’agit d’un nombre infini, qui contient donc tous les possibles) : si vous codez les nuances de couleurs en partant de 0=noir, 1=un peu moins noir, 2=un peu plus clair encore, etc. jusqu’à couvrir l’arc-en-ciel complet, vous pourrez retrouver quelque part dans un nombre infini (donc, par extension, dans la Conscience)… le codage numérique de la photo prise au moment de votre naissance !!!… Ou bien celle de votre 6ème anniversaire… ou de votre mariage… ou bien encore de votre enterrement !

Eh oui, car l’infini… c’est infini !!… Et si cette suite précise de couleurs (encodées numériquement) n’étaient pas dans un champ infini d’informations, alors ce ne serait plus un champ « infini » !

Idem avec l’encodage de tous les livres de la planète, toutes les musiques existantes, ayant existé et qui seront composées à l’avenir, toutes les peintures, tout ce que vous pourriez prononcer en pensée ou à haute voix, etc. etc.

Prodigieux, non ? 😉

Notez que peu importe le codage, si vous décidez que A=1, B=2, C=3, etc. ou tout autre chose, comme A=21, B=154, C=8, etc. peu importe : l’encodage du roman de votre vie se retrouvera toujours dans PI… sans quoi, on aurait la preuve qu’il ne s’agit pas d’un nombre infini ! 🙂

Non seulement ça, mais tout nombre fini, même gigantesque, peu importe, se retrouve dans PI (ou n’importe quel « nombre univers »), mais il s’y retrouve lui-même infiniment !!! Donc, encodez votre prénom et nom, votre date de naissance ou ce que vous voulez, et vous vous retrouverez dans PI (faites-en l’expérience !)… et pas seulement une fois, mais à l’infini !!

Vertigineux !!!!

La Conscience, c’est cela, un ensemble *infini* : qui contient *tous les possibles*, qu’ils existent ou non dans la vie matérielle, concrète, ou juste dans votre imaginaire.

Et vous pourriez vous dire : « Donc, tout est écrit !! Fatalitas !!! » Oui, certes, tout est écrit… mais infiniment : vous pourriez faire tous les choix possibles et imaginables, oui ils seraient « écrits », mais tellement en nombre infini que cela ne viendrait pas restreindre votre liberté… Donc, oui tout est écrit et, oui aussi, nous sommes libres de nos choix.

-oOo-

Pour conclure, regardez cette vidéo qui vous aidera à comprendre que vous-mêmes faites partie d’un système informationnel (et donc que vous êtes fait d’informations) : soyez patient au début de la vidéo, car le meilleur se révèle au fur et à mesure, pour la fin.

En lançant un simple dé, vous pouvez recréer un nombre univers !?? Donc un nombre qui encode tous les possibles (cf. les premières vidéos de cet article)… Comment est-ce possible ?
1/ Le « hasard » n’est donc pas du « chaos », mais un ordre infini que l’on ne comprend pas… 2/ L’univers (et vous avec, car vous en êtes une toute petite partie) possède la qualité intrinsèque de « montrer » de quoi il est fait : le simple fait de lancer un dé reconstruit un champ infini semblable à celui qui nous a fait naître… automatiquement. Comme si, en fait, on était ce champ lui-même… C’est génial !

« L’Homme est le cœur battant et l’œil éveillé de l’Univers vivant et non un être déraciné éternellement solitaire qui dévisage l’univers de l’extérieur, si nous sommes capables de penser l’Univers c’est que l’Univers pense en nous, peut-être notre destin fait-il parti d’un destin plus grand que nous, alors l’Univers prend sens et nous avec lui. » François Cheng (académicien)

Pour vous détendre, allez donc visiter ce site : en faisant rouler la molette de votre souris, vous ferez défiler l’image à l’écran… histoire de prendre conscience (encore !) de l’espace qu’il y a entre les planètes de notre petit système solaire… Ensuite, vous pourrez regarder d’autres vidéos… et méditer sur tout cela 🙂

Version longue de la première vidéo :

Idem en plongeant en vous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.