Oui, vous pouvez aider à un monde plus juste !

…grâce à une communauté internet, de plus en plus nombreuse : AVAAZ.org

AVAAZ« Avaaz – qui signifie “voix” dans plusieurs langues d’Asie, du Moyen-Orient et de l’Europe de l’Est – a été lancé en janvier 2007 avec une mission démocratique simple: fédérer les citoyen(ne)s de toutes les nations pour réduire l’écart entre le monde que nous avons et le monde voulu par le plus grand nombre et partout.

Avaaz offre à des millions de personnes venues de tous les horizons la possibilité d’agir sur les questions internationales les plus urgentes, de la pauvreté à la crise au Moyen-Orient et au changement climatique. »

Et cela fonctionne ! :)
Allez voir la page des « temps forts » de la communauté Avaaz.

Avaaz compte plus de 30 millions de membres dans 194 pays : cela peut être vous aussi !
Dès que vous aurez participé à une « cyber-action » – simplement en déposant votre email pour faire opposition à une chose injuste ou, au contraire, pour aider à faire accepter une chose juste – vous recevrez ensuite de temps en temps un message email vous annonçant une autre action à soutenir, si vous le souhaitez.

En ajoutant votre voix, vous aidez les bénévoles d’Avaaz à faire pression sur les organisations, les entreprises et même les gouvernements.
Leurs résultats sont réellement impressionnants ! Et cela ne vous « coûte » que quelques secondes de votre temps…

Leur slogan dit : « Le pouvoir citoyen en marche ». Je pense que c’est la première fois que je vois un organisme dire à ce point vrai.

Vous voulez aider la cause des femmes en Afghanistan ? Participer à protéger la nature ? Aider à la libération d’une femme emprisonnée injustement en Russie ? Participer à l’aide diplomatique dans un pays en guerre ? Soutenir les Philippines dévastées ?…
Tout cela est concrètement possible : AVAAZ.org

Il y a pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles
Max Frisch

Diversité !

De belles images, sur une belle musique…
…pour nous rappeler la diversité de notre espèce et la beauté de notre planète.

Avec la routine, notre vie sédentaire et l’actualité, on pourrait en oublier qu’il existe (aussi) de belles choses chez l’être humain.

Il faut retrouver un peu d’aventure, de risque et de hasard, pour réveiller la nature en nous.

Rassure-toi…

Planete-maladeC’est l’histoire d’une planète bien-portante qui rencontre une planète très malade :
« Qu’est-ce qui t’arrive, ma pauvre ? demande-t-elle.
– Bah, lui dit l’autre, ne m’en parle pas, j’ai attrapé l’humanité.
– Oh, ça va ! répond la première, ce n’est rien, j’ai déjà eu cette infection. Cela disparaît tout seul ! »
(Mikhaïl Gorbachev)

Tout ce que vous consommez…

…appartient à seulement 10 groupes industriels !

10-societes-consoCliquez sur l’image pour l’agrandir.

Lisez-en plus sur cet article de « La Tribune ».
Je ne sais quelle conclusion en tirer, mais le fait que si peu de gens contrôlent l’ensemble de nos moyens de subsistance (alimentation, banque, industrie, etc.) est un peu inquiétant. Vous ne trouvez pas ?

The Meatrix Trilogie

Une parodie du film « Matrix » pour expliquer le système de production industrielle de la viande.

Voyez aussi le site The Meatrix.

Autrefois, les gens mangeaient de la viande le dimanche. Aujourd’hui, nous sommes plus nombreux et tout le monde veut son steak tous les jours !… Il y a quelque chose qui coince… L’humain et la vache sont devenus en 1 siècle les deux espèces les plus nombreuses sur Terre, au point que les géologues pensent que cela méritent de signer le début d’une nouvelle ère géologique (chaque ère est marquée par un évènement spécial – ici, par l’invasion de la planète par deux seules espèces).

On a calculé que si seulement les gens ne mangeait de la viande rouge qu’un jour sur deux, cela reviendrait à diminuer autant la pollution que si toutes les voitures étaient passées à l’énergie électrique !!!

Alors, on peut faire comme dans The Meatrix et manger moins de viande, mais sélectionnée, élevée dans nos régions.
On peut aussi – comme je le fais depuis des années – stopper carrément la consommation de viande d’élevage (vaches, veaux, porcs…). Il reste tellement d’autres choses à manger de bon – et meilleur pour la santé… la nôtre… et celle de la planète !

un-rire-vaut-un-steack