Bienvenue en Imagination !

« Tout ce qui peut être imaginé est réel »
Pablo Picasso

Qu’est-ce qui fait dire une chose pareille à Picasso ? Alors que tout le monde sait bien que « l’imaginaire, c’est ce qui n’existe pas ! » 😉
Serait-ce une métaphore ? Une idée incongrue d’artiste ?…

RAPPELONS LES BASES

Si vous êtes lecteur de mon blog, vous avez certainement déjà lu quelque chose à propos de la Conscience, avec une majuscule : un champ d’Information, probablement infini, qui serait à la source de toutes choses.
Je ne vais pas reprendre ici cette notion, donc prenez le temps d’aller découvrir ce qu’est la Conscience, si besoin est, à travers les différents articles de ce blog ou via le site Hypnose-Humaniste.com.

Une des caractéristiques de la Conscience est qu’elle constitue une « base de données » probablement infinie.
Notez que l’on ne peut pas affirmer qu’une chose « infinie » est vraiment « infinie » car, pour le prouver, il faudrait arriver au bout… ce qui n’est pas possible avec une chose infinie 😀
Donc, en science, lorsque quelque chose est (très certainement) infini, comme on ne peut pas le prouver concrètement, on dit que c’est « probablement » ou « vraisemblablement » infini… Mais l’idée est là : un « nombre univers » comme Pi (3,14 etc.) est « très probablement infini », au sens où, à ce jour, on n’en voit toujours pas le bout 😉

Ainsi, si la Conscience en tant que champ d’Information est infinie (ce qui a de grandes chances d’être le cas), elle répond à certaines règles dont je vous ai aussi déjà parlé sur ce blog. En particulier : un ensemble infini possède forcément tous les éléments possibles (on pourrait dire « imaginables ») de cet ensemble.

Par exemple, Pi, qui est un nombre certainement infini, possède forcément toutes les suites possibles de chiffres – sans quoi, il ne serait pas « infini »…
Qui plus est, s’il ne possède une certaine suite de chiffres qu’une seule fois, il ne serait pas non plus infini. Donc, pour être infini, un « nombre univers » comme Pi contient forcément n’importe quelle suite de chiffre, et cela un nombre infini de fois !

Comme je vous l’expliquais déjà dans cet article sur l’infini : vos nom et prénoms, plus votre date de naissance, plus tout un livre sur votre vie et même la musique préférée de vos parents ou votre première photo de classe (numérisée afin de former un ensemble de chiffres)… tout cela, et tout ce que vous voulez d’autre, est contenu dans un « nombre univers », un « champ d’informations » infini comme Pi.
Non seulement ça, qui est déjà prodigieux, mais si ce champ est vraiment infini, en plus de tout y retrouver, on retrouve chaque chose… une infinité de fois ! Donc, non seulement vous et votre vie êtes dans Pi… mais vous y êtes un nombre infini de fois !!!
Arrivez-vous à conceptualiser ça ? C’est pratiquement… inimaginable ! 😀

Comprenez donc qu’à notre niveau, tout ce que l’on pourrait imaginer est loin d’être infini… et se trouve ainsi dans ce genre de « base de données » infinie – dont Pi est un exemple – et comme on se représente la Conscience : l’infinité de toutes les informations possibles et imaginables (et même inimaginables !).

L’imagination, puisque tel est son nom, est un royaume magique, souvent attribué aux rêveurs… alors qu’elle est certainement la meilleure définition que l’on peut avoir d’un univers infini, où la vie est présente sous toutes ses facettes possibles.
L’imaginaire est la capacité que chacun porte en soi d’accéder à cette face cachée de la réalité, celle qui forge notre monde concret, matériel…

CECI ETANT DIT

On peut faire un parallèle entre l’imagination, qui n’a de limite que votre créativité… et la Conscience, puisque celle-ci, vous l’avez compris, contient « tous les possibles ».

Sautons le pas et affirmons qu’en réalité, lorsque vous « imaginez » quelque chose, en fait : vous vous connectez à ce grand « champ des possibles » qu’est la Conscience – puisqu’après tout, c’est cette Conscience majuscule qui vous donne matérialité et conscience, justement.
En tant que petite étincelle de Conscience, petit fragment de Réalité, quoi de plus normal que d’être capable d’explorer la chose même qui vous forme et vous donne vie ? (Relire éventuellement les articles sur la Conscience, en cas de doute sur le sujet)

Et l’avantage d’accéder à l’Imagination en Hypnose Humaniste, donc en « état de conscience augmentée » (ou « ouverture de conscience) c’est précisément d’échapper aux limites de notre Inconscient, immense à notre échelle mais en réalité tout minuscule à l’échelle de la Vie elle-même.
Qui plus est, vos blessures émotionnelles, héritées de votre histoire de vie, augmentent l’opacité (si on peut dire) et les déformations de perception dues à votre Inconscient… Être capable de « percevoir », vous-même et le monde autour de vous, débarrassé autant que possible des limites de votre esprit profond, inconscient, c’est inestimable ! Le « champ de tous les possibles », que vous l’appeliez Conscience ou Imagination, vous est alors ouvert ! 😀

Ce parallèle étant fait entre Conscience et Imagination, vous commencez certainement à mieux comprendre la citation du bon Picasso… et la portée phénoménale de votre nouvelle compréhension !
La Conscience s’exprime dans tout ce que vous connaissez, physiquement, émotionnellement, intellectuellement, etc. L’univers matériel, vous, les petits oiseaux, les planètes… Tout ce que vous faites de votre vie, vos émotions ou réactions possibles, etc. Tout cela est le fruit de la Conscience, en tant que champ originel, créateur (cf. la cosmologie proposée en Hypnose Humaniste).

En ce sens, l’imagination porte en elle toutes les réalités, elle est libre des limites du monde matériel, qui n’est qu’une des expressions de ce « grand champ des possibles », une des expressions parmi tant d’autres de la grande Réalité, celle qui porte une majuscule… Une structure vivante parmi des milliards et milliards d’autres possibilités.

« En imagination », vous explorez donc les autres expressions de la Conscience – et qui vous dit qu’elles ne sont pas aussi concrètes que la nôtre, quelque part ? Si l’Imagination, la Conscience, sont bel et bien infinies, alors oui, forcément, ces autres réalités existent vraiment, concrètement… quelque part !… sans quoi ces champs ne seraient pas vraiment « infinis », puisqu’il y manquerait des morceaux, des « possibles ».

Amusante idée, non ? 😉

EN IMAGINATION

Dans ce pays infini que l’on nomme « Imagination », plus de souci de temps ou d’espace : imaginez-vous à la pointe du Cap Horn, battu par les vents, face à l’immensité de l’océan… et vous y êtes !… La seule suggestion d’un mot, d’une image, d’une musique vous transporte dans autant de mondes différents, d’émotions… et d’apprentissages.

Voulez-vous explorer les microcosmes ? Et vous voilà minuscule, si petit qu’un atome vous parait un soleil… Vous préférez vous déployer ? Et vous voilà porté par vos ailes de lumière, à contempler le ballet des soleils et de leur famille planétaire… Envie de dépaysement ? Et vous voici maintenant assis face à un feu de bois crépitant, entouré d’amis aborigènes, caressé par la fraicheur du crépuscule au milieu d’un désert rocheux orangé, en train de déguster une cuisine simple et pourtant si savoureuse qu’elle vous parait être la meilleure de votre vie !

Et vous savez ce que l’on dit en Hypnose Humaniste, lorsqu’on explique ce « monde des Idées », comme l’avait déjà nommé Platon, il y a presque 24 siècles ? Eh bien : si l’Idée ne pré-existait pas, donc ne formait pas tout ce que vous pouvez faire, ressentir, voir, entendre, etc. alors, comment pourriez-vous, par exemple : vous mettre en colère ? Si l’idée même de la colère n’existait pas… comment vous mettriez-vous en colère ? 🙂

Souvenez-vous que « eidos » en grec (qui a donné le mot « idée » et qui signifie l’aspect, la forme d’une chose) et « morphe« , toujours en grec, qui a donné « forma » en latin, donc la forme également… ces deux termes veulent dire la même chose. Ainsi, « le monde des Formes » ou « le monde des Idées », chez Platon, c’est la même chose.
Le mot « forma » ayant donné ensuite « informatum » (en latin), qui est l’étymologie du mot « information » : donner une forme : l’information, c’est « ce qui donne leur forme aux choses ». Tout provient donc de ce « monde des Formes » ou… « monde des Idées ».

Tout ce que vous imaginez… vous pouvez l’imaginer car cela pré-existe déjà dans ce grand « champ des possibles », car si l’Idée (Forme/Information) n’existait pas… comment « auriez-vous l’idée » de penser une chose pareille ?

Ainsi, la prochaine fois que vous rêvez à d’autres présents possibles, à un futur meilleur, ou même à des mondes « imaginaires », souvenez-vous que, très vraisemblablement, ces choses existent réellement ! 🙂

-oOo-

Vous accédez à l’Imagination grâce à votre imaginaire, qui vous permet d’être et de devenir tout ce que votre esprit peut concevoir… Et qui sait à quel point ces autres réalités imaginaires imprégneront ensuite votre monde concret, quotidien ? Puisqu’il semble que tout provienne de ces idées… de l’Imagination.

CREEZ VOTRE REALITE

Puisque nous vivons, vous et moi, dans un immense bain fait de toutes ces idées, les germes de tous les possibles, qui façonnent notre esprit, notre corps et forgent notre monde… un univers d’informations, de « formes possibles », qui certainement s’exprime de toutes les manières possibles, ici et ailleurs… d’autres réalités… d’autres mondes… d’autres passés, d’autres futurs et bien d’autres présents… Alors, parcourons ensemble certaines de ces idées, à propos de la vie, de vos rêves, de l’imagination et du bonheur.

Quelques citations nourrissantes

« L’Idée est la cause qui sert de modèle aux objets
dont la constitution est inscrite de toute éternité dans la nature »
Xénocrate

Notre conscience individuelle est elle-même un « champ d’information ». En apprenant, en découvrant des choses, sur tous les domaines qui vous plaisent, vous « gagnez en informations », en connaissance… donc, vous grandissez. Vous comprenez mieux l’importance de la pédagogie chez les Humanistes, de tous temps.

Une simple citation… une idée !… peut déclencher en vous toutes sortes de processus, jusqu’à – et pourquoi pas ? – changer votre vie. En tous cas, vous permettre de vivre au mieux. Encore faut-il bien choisir les informations que l’on ingère 😉

Et comme il est difficile, ici-bas, d’avoir de « bonnes idées », de capter en conscience ce qui fera une meilleure réalité (invention géniale, idée de travail ou simple solution à un souci, etc.), alors quelques citations bien choisies peuvent débloquer ou ouvrir certaines voies auxquelles vous n’auriez peut-être pas pensé sans cela.

Comme le disait déjà Montesquieu, « vous », votre Conscience, êtes littéralement une « suite d’idées », alors l’apport de nouvelles idées vous enrichie, à un niveau vital, essentiel.

En vous nourrissant de « bonnes idées », vous serez en « bonne forme »… bien formé… bien informé… et vous accéderez vous-même à d’autres bonnes idées, car vous serez alors sur la meilleure « longueur d’onde » pour cela.

« Comme le corps s’accroît par les aliments, notre esprit s’accroît par les idées »
Johann Gottfried von Herder

« Les idées des autres sont nôtres quand nous les avons faites telles que par notre adhésion »
Alexandra David-Neel

« Les idées ne sont pas faites pour être pensées mais pour être vécues »
André Malraux

Nous piochons sans cesse dans le monde d’idées qui nous entoure et nous forme… Si bien que, parfois, ou peut-être même souvent, nos bonnes idées ne sont que les redites de choses déjà vécues d’innombrables fois par les êtres du passé…

« Les livres nous donnent l’occasion de découvrir
que nos idées si originales ne l’étaient pas tant que ça »
Abraham Lincoln

Mais, peu importe, car cela nous montre simplement que nous sommes tous connectés au même « océan », au même univers : appelez-le « monde subtil », « informationnel »… « pure conscience »… « monde créateur »… ou… Imagination !

« Supposez que nous soyons une influence, une idée, quelque chose d’intangible,
d’invulnérable, sans devant ni derrière, dérivant comme un gaz ?
Nous pourrions être une vapeur, soufflant là où nous gîtons.
Nos royaumes reposent dans l’esprit de chaque homme »
T. E. Lawrence

Et comme le disait Oliver W. Holmes :
« Un esprit qui s’est élargi pour saisir une idée nouvelle ne revient jamais à sa dimension originelle. »

« Il n’y a rien de plus puissant qu’une idée dont le temps est venu »
Victor Hugo

QUELQUES CITATIONS INSPIRANTES

Laissez-vous conduire par ces quelques citations, qui vous offrent les conseils des sages qui nous ont précédé. Etonnez-vous de la multiplicité et de l’étendue de ces hommes et femmes qui vous montrent le chemin… et choisissez parmi les idées qui suivent celle qui vous marque le plus aujourd’hui. Notez-la quelque part où vous la verrez chaque jour… et laissez-la faire son oeuvre en vous.

Pour nourrir votre imaginaire, mieux vous connecter au grand pays de l’Imagination, soigner ou changer votre vie… et montrer aux autres qu’il est possible de vivre heureux, afin qu’ils aient envie, eux aussi de prendre ce chemin :

« Un homme qui sait se rendre heureux avec une simple illusion
est infiniment plus malin que celui qui se désespère avec la réalité »
Alphonse Allais

« Il n’y a pas de plus dangereuse illusion
que la notion par laquelle les gens s’imaginent éviter l’illusion »
Fénelon

« Le vieux sage dit à l’empereur : ta pensée est limitée,
pourtant tout ce que tu es capable d’imaginer peut exister.
Il n’y a rien qui soit impossible »
Fun Chang

« L’imagination n’est pas un état ; c’est l’existence humaine toute entière »
William Blake

« Fiez-vous aux rêves car en eux est cachée la porte de l’éternité »
Khalil Gibran

« L’imagination est plus importante que le savoir »
Albert Einstein

« Le visible marque l’invisible, autant que l’invisible influence sans cesse le visible.
Il serait vain de croire à l’un sans l’autre, comme au jour et non à la nuit,
sous le prétexte que l’un éclaire mieux que l’autre ! »
Olivier Lockert

« La vérité est dans l’imaginaire »
Eugène Ionesco

« L’imagination dispose de tout ; elle fait la beauté,
la justice, et le bonheur, qui est le tout du monde »
Blaise Pascal

« Ce n’est pas la volonté qui est la faculté première de l’homme, mais l’imagination »
Emile Coué

« Il ne t’est jamais donné un rêve sans que te soit donnée la possibilité de le réaliser »
Richard Bach

« Une forte imagination produit l’événement »
Montaigne

« Il faut que la volonté imagine trop pour réaliser assez »
Gaston Bachelard

« Ils ont échoué parce qu’ils n’avaient pas commencé par le rêve »
William Shakespeare

« Chaque rêve s’accomplit, car le rêve est préparation »
Dialogues avec l’Ange

« Ce n’est pas ce que nous sommes qui nous empêche de réaliser nos rêves ;
c’est ce que nous croyons que nous ne sommes pas »
Paul-Emile Victor

« Ta pensée est une étincelle miraculeuse. Tout ce que tu peux imaginer,
tu peux l’obtenir, le créer, le rendre vrai »
Olivier Lockert

« Le bonheur est un idéal de l’imagination et non de la raison »
Emmanuel Kant

« Il est temps de vivre la vie que tu t’es imaginée »
Henry James

« Rien n’arrive qu’on n’ait pas déjà rêvé »
Carl Sandburg

« La magie n’opère que si l’on veut bien consentir à se laisser emporter par elle »
J. R. R. Tolkien

« Rêves ta vie en couleur, c’est le secret du bonheur »
Walt Disney

Soyez heureux ! 🙂

Questions et réponses sur l’Hypnose et l’Auto-hypnose

Vous êtes très nombreux à me poser vos questions sur l’Hypnose et sur l’Auto-hypnose, toute l’année. A défaut de pouvoir vous répondre individuellement, je mets en ligne régulièrement mes réponses à vos questions… que ce soit sur le site de l’Institut Français d’Hypnose Humaniste & Ericksonienne (IFHE) ou via ma chaîne Youtube.

Voici d’abord quelques « Questions et Réponses » en vidéo :

D’autres vidéos de « Questions et réponses » arriveront avec le temps…

Et vous trouverez bien d’autres réponses sur le site de l’IFHE, dans la « FAQ » (Foire aux Questions) du site :

Et plein d’autres questions et réponses, en particulier sur les consultations :

Avec tout ça, vous serez incollable sur l’Hypnose ! 😀

L’Auto-hypnose pour les débutants

Voici les démonstrations des exercices du livre « Auto-hypnose pour Débutants« , que j’ai écris avec ma compagne Patricia d’Angeli il y a quelques années et qui connait un franc succès depuis sa publication.

Il y a une vidéo par chapitre du livre (cf. ci-dessous). La « playlist » de toutes les démonstrations des protocoles du livre est accessible sur Youtube.

Bien sûr, à chaque fois, ces séances ne sont que des exemples d’application : une manière de faire l’exercice parmi tant d’autres.
Le but de l’auto-hypnose est de pouvoir pratiquer chacun à sa façon. Donc, ce que vous entendrez sera « une façon possible ». Vous pourriez, par exemple, utiliser une toute autre induction hypnotique, pour rentrer en état d’hypnose – si vous en avez une préférée, ou bien encore penser les phrases clés de chaque protocole d’une autre manière que la mienne, qui vous parle plus.

Aussi, lorsqu’on pratique en auto-hypnose, il n’y a pas besoin de mots. On pense, on imagine. On ne se parle pas forcément, mentalement (on peut, si on veut, mais la plupart des gens feront autrement). Ainsi, les mots que je prononcerai dans mes exemples auront peu de chance de correspondre à vos pensées personnelles. Ce sera toujours plus adapté lorsque vous ferez vos propres séances, en solo !

Toutefois, ces démonstrations pourront vous éclairer sur la procédure à suivre, vous aider à mieux comprendre ce qu’il faut faire ou encore vous donner des exemples de phrases à penser, des idées…

A ECOUTER ICI OU A TELECHARGER

Comme toutes les séances d’hypnose que nous proposons, Patricia et moi, vous pouvez écouter en ligne (Youtube, Soundcloud ou sur le site des MP3 d’hypnose gratuits) et même télécharger gratuitement certaines séances pour les écouter tranquillement hors-ligne (cliquez sur « Télécharger », sur Soundcloud ou sur le site)…

Les séances du livre « Auto-hypnose pour Débutants » sont identifiées par les initiales « AH » et numérotées dans l’ordre d’apparition dans le livre : #1, #2, etc. Et même #4-1, #4-2, etc. si un thème particulier comporte plusieurs exercices possibles ou complémentaires.

A noter que ces séances de démonstration sont différentes des autres séances que nous vous offrons : ce sont des structures simples adaptées à des débutants ! Il faut que ce soit facile à retenir. Donc, ces séances peuvent vous aider à démarrer, vous initier à l’hypnose et l’auto-hypnose, mais bien sûr elles ne sont pas représentatives de « tout » ce que l’on pourrait faire avec l’hypnose, avec des structures plus complexes ! 😉

De plus, ce livre est uniquement centré sur l’auto-hypnose dissociante, traditionnelle : classique, éricksonienne ou même moderne, mais en recherchant toujours un lâcher-prise, une perte de conscience ou, du moins, une séparation entre le conscient et l’Inconscient.
On peut pratiquer autrement, en hypnose associante (humaniste), ce qui fait l’objet d’un autre livre – et donc de futures démonstrations (en 2021).

Enfin, dernière remarque : ces démonstrations ne peuvent pas remplacer la lecture et l’entraînement présenté dans le livre. Les deux premières séances, par exemple, sont l’aboutissement chacune d’une partie de votre entraînement. Si vous avez lu le livre, vous serez en « pays de connaissance » et chaque exercice devrait être facile pour vous – mais si vous écoutez cette séance « à partir de rien » (donc sans aucune idée de ce qu’il faut faire, ni sans entraînement), ce sera évidemment plus dur. Ces démonstrations ne remplacent pas la lecture du livre…

C’EST PARTI !

La séance qui conclut votre préparation à l’auto-hypnose :

La séance d’application de vos connaissances de base en auto-hypnose (arrivé à presque la moitié du livre !) :

Et ensuite, on passe à divers protocoles, pour des thèmes spécifiques :

Notez que la séance ci-dessus avait déjà été enregistrée (structure « Méthode de Rossi », pour les applications générales), je ne l’ai donc pas ré-enregistrée. L’accompagnement ressemble donc plus à une « vraie séance » avec un hypnothérapeute, qu’à une pratique en solo d’auto-hypnose 🙂

L’exercice #6-3 avait déjà été enregistré, en version TSA (Thérapie Symbolique Avancée, en Hypnose Humaniste) par Patricia d’Angeli, j’ai donc préféré vous donner cette version, même si elle est plus complète que ce que vous pourriez faire en auto-hypnose :

Enfin, voici trois séances, présentées dans le livre « Auto-hypnose pour Débutants« , mais qui constituent la base d’un travail plus important, et donc d’un livre dédié – même si, parfois, cette seule « séance de base » peut suffire.

Extrait du livre « Votre poids de forme avec l’Hypnose« …

Extrait de « Libérez-vous du tabac avec l’Hypnose« …

Extrait de « Confiance et Estime de Soi avec l’Hypnose« …

Bonne pratique et belles découvertes de votre monde intérieur !
Pour plus de détails, reportez-vous au livre « Auto-hypnose pour Débutants«  (IFHE Editions).

Boostez votre système immunitaire !

Voici réunies les séances d’hypnose que j’ai publiées depuis l’hiver 2009-2010, année de l’épidémie de H1N1, afin de vous aider à surmonter ces périodes stressantes pour le moral et votre organisme…

Tout d’abord… prévenir !

L’impact négatif du stress n’étant plus à démontrer en ce qui concerne le bon fonctionnement de votre système immunitaire, il s’agit avant tout de garder le moral ! En effet, à situation égale, une personne qui prend les choses comme « un défi à surmonter » va mieux s’en sortir (l’adrénaline va stimuler son système) qu’une autre personne qui se sentirait menacée (le cortisol va bloquer son système)…

Donc : « Don’t worry, be happy! » 😉

Si vous êtes soignant, donc fatigué et stressé…

En plus de « garder le moral », vous aurez peut-être aussi besoin de vous relaxer… En Hypnose, depuis plusieurs millénaires, une technique existe : faire un « bain d’Hypnose » ! Cela se pratiquait dans les Temples d’Aesclapios, dans l’Antiquité…

Et pour ce qui concerne le stress en lui-même :

Et pour votre système immunitaire !

L’auto-hypnose, par visualisation d’idées, d’émotions ou de pensées positives ou bienfaisantes, peut vous aider à préserver ou stimuler votre système immunitaire.
Saviez-vous, par exemple, que le simple fait d’imaginer que vous vous êtes piqué avec un clou rouillé active votre système immunitaire ? Votre cerveau, ne sachant à la base si ce que vous imaginez est réel ou imaginaire, active « au cas où » vos défenses… Ensuite, à un autre niveau, cela encode « oui, c’est réel » ou « non, c’est imaginaire », mais votre corps s’est déjà activé avant. C’est ce qui arrive aussi lorsque vous voyez quelqu’un se faire mal : vous avez aussi un peu mal avec lui ! Alors que, vous, vous n’avez rien…

Donc, votre imagination peut activer votre corps… Allons-y :

Ensuite, dans le cas où votre corps doit apprendre à réagir à un nouveau virus, comme c’est souvent le cas, chaque hiver, avec les mutations de la grippe, ou lors d’une pandémie, comme celles de 2002, 2009 ou ce qui se passe actuellement en 2020… et faute d’un vaccin pour « enseigner » à votre corps comment il doit réagir, peut-être pouvons-nous le stimuler, comme on le fait dans d’autres types d’apprentissages (sports, musique, langues, etc.) : avec de la préparation mentale !
Bien sûr, même si nous savons que ce type de « préparation » est très efficace pour des choses physiques ou intellectuelles, rien ne nous dit que ce sera efficace au niveau purement biologique, comme une réaction immunitaire… Mais, comme on dit : « La situation étant désespérée, qui ne tente rien n’a rien ! » Alors, voici une séance pour stimuler une adaptation plus rapide à un nouveau virus :

Et lorsque vous connaissez bien cette première séance, vous pouvez passer à la « version longue » (avec induction hypnotique « par identification ») :

Et si vous êtes malade ?

Suivez le traitement que votre médecin vous aura prescrit !! 🙂 Evitez de contaminer le reste de la famille et/ou vos amis, collègues, etc.
Reposez-vous ! Un virus, ce n’est pas vivant, donc ça ne se « tue » pas… Votre corps doit simplement l’expulser ou le détruire (en le cassant ou en l’empêchant de se reproduire)… Donc, gardez votre énergie, dormez…
Et voici une séance pour booster votre système immunitaire :

Si vous êtes très fatigué (ce qui serait normal !), voici pour vous aider :

La séance ci-dessus a été enregistrée pour des cas très graves. Vous n’en êtes sûrement pas là, donc relativisez et adaptez ce qui est dit à votre situation.

Et si quelque chose coince, si votre corps n’arrive pas à se remettre, ou à « combattre » le virus aussi bien que prévu, voici déjà une séance pour activer vos ressources…

Et une autre séance pour débloquer un éventuel blocage…

Voilà, vous avez déjà largement de quoi pratiquer avec les séances ci-dessus !

Prenez soin de vous ! Et à bientôt 🙂

En quête de lumière…

Voici une petite métaphore pour vous aider à retrouver la source de la lumière, si vous en avez besoin 😉

Comme l’expliquait Jung : « Ce n’est pas en regardant la lumière qu’on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité »… Donc, plutôt que de courir après la lumière, cherchons à savoir ce qui fait la nuit noire.

Il y avait déjà un indice paradoxal sur ce site, si vous vous souvenez de cet article à propos du fait qu’il y a 400% de lumière « en trop » dans l’univers, par rapport à ce que devrait produire le nombre d’étoiles.

Aujourd’hui, écoutons Etienne Klein nous expliquer pourquoi le ciel nocturne est si sombre, avec toutes les étoiles qu’il contient, qui devraient tapisser uniformément le ciel et nous permettre pourtant d’y voir « comme en plein jour »… Un conte scientifique à comprendre symboliquement.

La nuit n’est nuit que pour nous. Ce sont nos yeux qui sont obscurs.

René Barjavel

L’Hypnose, comment ça marche ?

Dans cette vidéo, je vous explique comment cela se fait qu’un phénomène comme l’Hypnose peut exister. Pour cela, je vous reparle de l’Inconscient et aussi un peu de la Conscience, afin de mieux comprendre pourquoi nous sommes conscients.

Une fois que vous savez ce qui rend les gens conscients, vous pouvez trouver le moyen de diminuer ou retirer cette conscience (hypnose dissociante : classique ou éricksonienne, par exemple) ou d’augmenter le degré de conscience de la personne (hypnose humaniste). Je passe donc avec vous en revue les diverses manières de pratiquer l’hypnose…

Qu’est-ce que l’Inconscient ?

Voici les notions de base sur l’Inconscient, tel qu’on le conçoit en Hypnothérapie et en Thérapie brève. Bien sûr, ces idées seraient différentes en Psychanalyse (Freud, Jung, Lacan, etc.) ou dans d’autres formes de thérapie.

La conception de l’Inconscient, bien que reposant sur une base commune (« C’est nous, pas conscient ») peut même différer selon les formes d’Hypnose : les « classiques » ne s’en occupent pas, les « éricksoniens » voient en lui une entité parfaite et protectrice, les « humanistes » relativisent en expliquant que c’est lui qui porte nos blessures émotionnelles, donc qui fait aussi nos malheurs…

J’ai souvent lu sur Internet, et même entendu en consultation ou en formation (le premier jour de cours !), des remarques comme : « Bah, moi je n’ai pas d’Inconscient« , « C’est pas l’Inconscient qui fait ça, c’est notre corps / c’est notre cerveau« , « C’est un truc de psy, l’Inconscient ça n’existe pas en vrai« , etc. 😄

Alors, dans cette vidéo, je vous donne quelques notions simples sur votre être profond, l’Inconscient – celui que Leibniz appelait plutôt l’Automate.

Comprendre qu’une grande partie de vous fonctionne « en automatique » permet de comprendre ce qui nous arrive, de commencer à s’occuper de ce soi profond… afin de vivre mieux, chaque jour. Car vous allez comprendre que celui qui fait votre vie telle qu’elle est aujourd’hui, quoi que vous pensiez ou souhaitiez, eh bien avant tout : c’est lui, votre Inconscient, votre être profond… qui devrait être votre ami intérieur.

L’esprit d’Hypnos

Cela fait longtemps que je voulais expliquer ma vision de l’Hypnose… en reprenant à la base, son étymologie : « Hypnos » le célèbre dieu grec, dont on connait le nom, mais pas vraiment le rôle.

Savoir qui était Hypnos, selon la mythologie grecque, permet de mieux comprendre ce qu’est l’Hypnose : un outil de soin et, possiblement, d’éveil.

Les médias montrent à profusion les « pouvoirs » des hypnotiseurs de music-hall, des artistes qui proposent de s’évader du quotidien, le temps d’un spectacle – mais, même si on peut comprendre le besoin de créer une « légende » à propos d’un quelconque « pouvoir » d’une personne sur les autres, on en perd l’essence originelle d’Hypnos.

Celui qui endort, qui place les gens dans une réalité illusoire, afin de les protéger d’une dure réalité, leur permettre de se détendre, c’est Morphos, un des (très) nombreux fils d’Hypnos. C’est Morphos qui plonge dans un sommeil, une illusion, un moment de rêve… Alors qu’Hypnos veille sur le sommeil de ceux qui dorment (encore). Rien à voir !

En thérapie, on fait de l’Hypnose… pas de la Morphose ! 😉

J’espère que vous verrez l’Hypnose différemment, comme ce qu’elle est depuis des millénaires, bien avant de prendre le nom de son dieu d’origine : une pratique de soin par la parole, une manière de mieux se connaître et d’aider son prochain.

Hypno-détox !

Pour fêter la sortie du livre « Mes 7 jours Happy détox » de mon amie Anne Ghesquière, fondatrice du média FemininBio, directrice de collection aux Editions Eyrolles et auteure de livres sur la beauté au naturel, le bien-être et la spiritualité…

Anne m’a demandé d’écrire quelques pages dans son livre sur la détox et une alimentation saine : un exercice d’auto-hypnose… ou plutôt d’hypno-détox physique ! 🙂
Vous le retrouverez page 82 et suivantes, donc vers le début du livre, au chapitre de la détox d’hiver (on y arrive)…

L’idée est d’améliorer la détox physique avec nos capacités psychologiques, afin d’apporter à votre corps un « bonus d’énergie » en le purgeant des émotions négatives – qui sont très « énergétivores » ! Je vous laisse découvrir cet exercice dans le livre « Mes 7 jours Happy détox« .

En bonus pour les lecteurs du livre – ou pour une première découverte avant de vous lancer dans sa lecture – voici un exercice complémentaire :

HYPNO-DETOX… PSYCHOLOGIQUE !

En complément de l’exercice d’Hypno-détox physique du livre, voici un « rituel santé » qui peut être émouvant et libérateur. Il est très simple mais vous demandera un peu de persévérance pour en tirer pleinement bénéfice.

Le but est ici de vous nettoyer… de mauvais souvenirs polluants.
À ce stade, vous devez déjà penser à quelques mésaventures dont vous aimeriez vous débarrasser. Alors, allons-y !

Phase A

Installez-vous tranquillement, en veillant à ne pas être dérangé pendant un petit moment et en gardant une position dynamique, car vous allez bouger (oui oui !).
.

  1. Lorsque vous êtes prête : fermez résolument les yeux, respirez consciemment quelques instants et imaginez que vous rejoignez en vous un « espace intérieur » où sont stockés vos mauvais souvenirs…
    .
  2. Identifiez le premier souvenir que vous souhaitez nettoyer et laissez-le « remonter », suffisamment pour ressentir à nouveau son émotion. Elle n’était pas loin, juste au fond de vous…
    Dites-vous que vous ressentez, revoyez ou réentendez les choses de votre souvenir « pour la dernière fois », que « ça suffit, c’est fini ! »
    .
  3. Prenez une lente et très profonde inspiration, de toute votre force, comme un puissant aspirateur à mauvaise énergie. Imaginez que vous venez de vous remplir de quelque chose de dégoûtant : bloquez votre respiration et tournez vite votre tête par-dessus votre épaule gauche, vers le passé. Là, crachez le tout ! Comme un essaim de mouches noires qui repartent et disparaissent derrière vous. Soufflez tout, fort ! Vous pouvez aussi vous ébrouer, comme pour chasser quelque chose qui vous collait à la peau.
    .
  4. Ensuite, remettez votre tête droite et respirez un moment normalement, prête pour la suite… Dès que possible, reprenez une profonde inspiration de « mauvaise énergie », comme pour aller chercher en vous les émotions du mauvais souvenir. Allez jusqu’à fond de votre respiration et, à nouveau, bloquez, tournez la tête vers le passé et recrachez tout ! Soufflez tout l’air de vous, jusqu’au bout.

Certaines personnes peuvent avoir des haut-le-cœur. Je n’ai jamais vu personne vomir en faisant cet exercice, mais la sensation en est proche. Rassurez-vous, c’est normal : vous évacuez !

Phase B

  1. Lorsque vous vous sentez apaisée, dites-vous que vous n’avez fait que la moitié du travail… Il faut maintenant récupérer l’énergie que ces « mauvaises énergies » du passé ont emporté avec elles quand vous les avez renvoyées… Après tout, c’est votre énergie, à vous !
    Vous allez donc refaire le même exercice, mais à l’envers, depuis l’arrière-gauche jusqu’à vous, au présent, cette fois-ci pour reprendre votre énergie perdue. 
    .
  2. Tournez la tête vers le passé, par-dessus votre épaule gauche, vers l’arrière. Imaginez votre énergie (peut-être une lumière, une vibration ou une sensation ?). C’est l’énergie que vous avez dépensé autrefois à cause des événements de votre mauvais souvenir.
    Vous allez reprendre votre énergie. Pas les émotions bien sûr, seulement l’énergie. Ce sera comme débrancher la prise d’une télé : cela va couper l’alimentation des souvenirs (plus de courant !), et vous, vous aurez retrouvé votre tonus (énergie).
    .
  3. Prenez une profonde respiration. Absorbez le maximum de bonne énergie… Puis, bloquez votre respiration, remettez vite la tête devant vous, normalement, et soufflez doucement, comme pour laisser dégouliner l’énergie retrouvée en vous, sur vous.
    Faites cela, de l’arrière à l’avant, jusqu’à ce que vous ayez la sensation d’avoir repris toute l’énergie de cet ancien mauvais souvenir…
  4. Lorsque vous vous sentez bien, reprenez conscience de la pièce autour de vous, bougez et décidez de refaire cet exercice d’autres fois pour nettoyer encore plein de vilaines choses, pour récupérer votre pleine énergie de vie.

Le bénéfice n’est pas forcément tangible en nettoyant seulement un mauvais souvenir (quoique, cela dépend de la force de ce souvenir !).
Le but est de faire une liste de choses à nettoyer : tout ce qui vous vient à l’esprit dans les catégories : « La famille », « Mes amours », « Au boulot », etc. Il y a de quoi faire… et la liste peut s’allonger !

Prenez le temps (et le courage !) de nettoyer au moins les mauvais souvenirs les plus importants, vous vous sentirez vraiment beaucoup mieux, c’est garanti ! Et vous pourrez profiter de votre nouvelle énergie retrouvée pour vivre chaque jour pleinement.

~oOo~

> Pour aller plus loin : découvrez le livre « Mes 7 jours Happy détox«