Notre « zone de confort »…

Notre cher Inconscient est routinier. Il est ainsi pour nous protéger : notre cortex préfrontal possède une fonction de « prédiction ». Il cherche à connaître l’avenir. Pour cela, il fait des statistiques et des probabilités…
Facile pour lui, car notre cerveau est le plus puissant ordinateur du monde, et il possède encore plus de données sur nous que Google (c’est dire !) 😉

Vous souvenez-vous de vos cours sur les probabilités ? Si avant-hier, j’ai fait « jaune-jaune-jaune »… Qu’hier, j’ai fait « jaune-jaune-jaune »… Et qu’aujourd’hui, je répète « jaune-jaune-jaune »… D’après vous, que ferai-je demain ?

Vous voyez, l’Inconscient est aussi fort en statistiques que vous ! Il a compris que s’il nous pousse à faire chaque jour le plus possible la même chose, il pourra plus facilement prédire ce que nous ferons dans 1 heure, 1 jour ou 1 mois. Il nous pousse donc à la routine. De fait, on a mesuré que notre cerveau reproduit chaque jour 90% de ce qu’il a fait la veille (et l’avant-veille, etc.) : ne serait-ce que tout ce qui concerne nos fonctions biologiques, nos souvenirs, nos apprentissages, etc.

Ainsi, lorsque nous restons dans cette routine, notre Inconscient (à l’origine de nos émotions, souvenez-vous) se sent bien… donc, nous nous sentons bien. C’est pour cela que l’on a baptisé cette zone de routine : la « zone de confort » !

Vous avez bien compris qu’en restant dans cette zone de stagnation, vous allez reproduire chaque jour 90% des choses de la veille, etc. Ce n’est pas ainsi que vous allez changer efficacement ce qui vous chagrine dans l’existence…

Il faut donc arriver à surmonter les routines de notre Inconscient (qui ne va pas aimer ça du tout) :
– reprendre le contrôle de vous-même,
– rassurer votre Inconscient en lui expliquant que vous êtes assez grand maintenant pour veiller sur vous,
– le remercier de continuer à s’occuper de tout ce qui ne vous intéresse pas (genre digestion, température du corps, maintien des apprentissages utiles, etc.)
…et par là-même, récupérer calme et force pour vos projets à réaliser !

Petite vidéo sympa pour débuter ce chemin :

(si besoin, les sous-titres français sont accessibles grâce au petit bouton sous l’écran, le 4ème en partant de la droite)

Voilà ce qui explique bien l’inconfort que peuvent vivre les personnes qui débutent la formation en Hypnose, spécialement les 3 premières journées (après, cela se calme, heureusement !)… et l’étendue des changements positifs qui s’ensuivent, une fois qu’ils ont vaillamment surmonté cette période et agrandie leur « zone de confort » !

Maintenant que vous en savez plus, c’est à vous de jouer ! :)

Indignés, et après ?

Patricia et moi avons intégré tellement de ce « nouveau paradigme » à notre quotidien qu’on  en oublie parfois que ce n’est pas encore le cas pour tout le monde…

Voici donc une bonne vidéo, si vous avez 15mn devant vous, avec le rappel d’éléments simples à appliquer pour aller vers un meilleur monde.

La voix « off » est bizarre. Ne vous arrêtez pas à ça, ce serait dommage. Ce que l’histoire raconte est vrai…

Seuls bémols :

– La voix du commentateur masqué qui peut faire peur. Bien sur, cela protège son anonymat et cela évite « l’effet groupies », mais cela doit en faire fuir certains. Dommage.

– A la fin, lorsqu’il parle de « accepter moins de confort » et de « prix à payer » pour que les choses s’arrangent. Personnellement, je ne suis pas d’accord : je trouve au contraire que vivre sainement et simplement est une libération, c’est plus facile et cela amène justement plus de confort : on dépense moins pour des babioles, forcément il « reste » davantage ! :-) Ce n’est donc pas un « prix à payer », mais bel et bien un bénéfice à réaliser.

Avis perso !