Alimentation et bien-être psychologique

Nous parlons régulièrement de psychopathologie avec les groupes de formation en Hypnose, et plus particulièrement de la 3ème dimension à prendre en compte, selon le DSM (manuel diagnostic des troubles mentaux) : les causes physiques de type « médicaments et mal-bouffe »…

Par exemple : une jeune femme vient en consultation, envoyée par son médecin généraliste, car elle souffre de tendances pédophiles envers son bébé de quelques mois… Durant l’anamnèse (le recueil préliminaire d’informations), le thérapeute se rend compte que la jeune femme prendre des médicaments suite à une dépression due à la perte d’un premier enfant, trois années auparavant.
L’effet secondaire de ce médicament est… l’arrivée d’hallucinations !!

Aussitôt que son psychiatre modifia sa prescription, les compulsions pédophiles disparurent… sans qu’il ne soit besoin de soin psychologique, d’aucune sorte.

Dans la vidéo ci-dessous, on voit l’impact de la chimie ajoutée à la nourriture industrielle. Et pour quelle raison, toute cette chimie ? On peut faire d’excellentes recettes, qui se conservent, sans chimie : il en existe déjà !…
C’est édifiant et cela encourage à vérifier ce que l’on se met dans le corps !

Mens sana in corpore sano !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *