Commémorer convenablement…

Bonjour à toutes et à tous,

Je profite de ce jour spécial (8 mai 2015 : soixante-dixième anniversaire de l’Armistice de 1945) pour vous rappeler quelque chose qui peut être important pour notre avenir à tous et qui vaut pour toutes les commémorations d’évènements douloureux passés.

Vous savez que l’Information est le « matériau » (si l’on peut dire) constitutif de tout ce qui existe, donc de « nous » les humains y compris – et que nous baignons ainsi tous dans ce même grand bain, avec tout ce qui peut exister…

Comme son nom l’indique, l’Information (du latin « in formare » : ce qui donne la forme) nous forme : elle génère nos particules, molécules, structure, etc. et jusqu’à nos pensées. Elle est « Nous », au niveau essentiel. Et les biologistes spécialisés, comme Rupert Sheldrake, expliquent bien que nos activités « informent », « donnent forme » en retour à ce grand bain originel – le faisant ainsi évoluer (ou non !)…

Ainsi, lorsque nous sommes heureux ou malheureux, nous « chargeons » le bain dans lequel nous trempons tous… Expliqué comme cela, il est facile de comprendre qu’il vaut mieux déverser du parfum dans le grand bain, plutôt qu’autre chose de nauséabond.

Malheureusement, les horreurs dont l’Humain est spécialiste (guerres et autres) génèrent des « nuages » d’informations nauséabondes – des masses d’informations négatives agglomérées, à l’image de ce « continent » de déchet qui flotte dans l’océan (le vrai, celui qui baigne notre planète), détruisant toute vie sur son passage…

Nous baignons tous en permanence dans ce grand bain d’Information, y piochant sans le savoir nos idées et humeurs. Un « bain » plus sain, optimiste, permet donc aux êtres qui s’y alimentent sans le savoir de vivre plus sainement et en paix. Par contre, s’il existe des zones « noires » ou « polluées », toujours inconsciemment, nous piocherons dedans pour vivre nos vies, ce qui détermine à la fois notre état d’être que nos actions.

nuage-et-pluieIl est donc bien sûr compréhensible, humain et sans doute indispensable de commémorer l’anniversaire d’un évènement comme celui de l’armistice d’une guerre, pour que cette horreur ne revienne jamais… Mais c’est justement ce dernier point qui blesse : car si on ne « fête » pas convenablement ce type d’anniversaire, on ne fait que se replonger dans les mauvais souvenirs, ce qui les entretient (on les nourrit, informationnellement parlant)… et ce qui entretient donc en même temps la possibilité qu’une fois « rechargé à bloc », le-dit nuage noir informationnel nous retombe un jour sur la tête : qu’il redevienne réalité !

Il s’agit donc d’avoir une pensée lumineuse, apaisante et guérisseuse pour les horreurs passées : l’intention d’illuminer et de soigner ce « nuage noir » de mauvais souvenirs, toutes ces âmes en peine, afin que le souvenir se fonde dans la lumière d’un avenir serein et en paix.

Donc, commémorer, oui, mais en orientant sa pensée dans la bonne direction, soigner et non pas entretenir.

Dans cet esprit, il est dommage de voir que les gouvernants se chamaillent encore, le jour même d’un tel anniversaire, par exemple en ne répondant pas à l’invitation du président russe, dont le pays a subi le plus grand nombre de morts pendant la seconde guerre mondiale : presque 27 millions de morts !!! à comparer aux 418 500 morts USA… La Russie ayant participé plus que tout autre pays à la Libération de la France, ce que la propagande américaine tente de camoufler…

Il reste 2,5 millions d’anciens combattants encore en vie en Russie : que pensez-vous qu’ils vont ressentir, d’être tenus éloignés des commémorations, pratiquement même « reniés » par ceux-là même qu’ils ont libéré ? Il y a vraiment de quoi noircir encore plus un « nuage » qui, pourtant, mériterait d’être enfin dissipé…

En tant qu’Humanistes, je vous invite donc à « percer » de votre plus belle Lumière ce vilain nuage, ainsi que ceux que la vie nous rappelle à longueur d’année, en l’englobant complètement : en souhaitant la paix à chaque être ayant souffert, sans préjugé de race, de croyance ou de politique (gare à la propagande médiatique : veillez à votre liberté de penser !), afin de participer non seulement à l’illuminer, pour notre avenir à tous, mais aussi à contrer l’effet négatif des chamailleries qui entretiennent les discordes.

soleil-positif

8 réflexions au sujet de « Commémorer convenablement… »

  1. Monsieur Olivier LOCKER,
    Bonjour,

    Lecteur anonyme de vos ouvrages depuis 10 ans, je sors de l’ombre :)

    Je sais que vous ne faites pas « salon de thé » et que vous pourriez peut-être m’aider.

    Mon fils Antoine de 26 ans est surdoué (QI 135) et il le vit très mal depuis 15 ans.

    Durant ma vie professionnelle, j’ai eu l’occasion de côtoyer des gens très intelligents. Lui est vraiment très brillant. Pourtant, il a une image de lui inversée. Après avoir quitté l’école Centrale en cours d’année, Il fait des études d’informatique à Paris dans l’école 42. Mon épouse et moi-même sommes à Nantes et inquiets.

    Vers qui puis-je l’orienter afin de l’aider à devenir épanoui, heureux et bien dans sa peau ?

    Merci d’avance.

    Bien à vous,

    Claude

  2. Bravo et merci Olivier pour cette prise de position et ce conseil très humaniste.
    Je souhaite comme toi que nous soyons très nombreux à unir nos intentions et nos belles pensées pour envoyer de la lumière dans ces vilains nuages que certaines commémorations basées sur le ressentiment et l’absence de pardon tendent à faire grossir. Pulvérisons-les tous ensemble pour que notre planète respire et que l’Humanité puisse grandir au soleil.

  3. Que le soleil nous réchauffe nos coeurs et nous éclaire les uns, les autres afin de nous conduire vers plus d’humanisme, plus de respect et surtout sur la bonne voie !

  4. Le contexte historique : la communauté soviètique n’aurait-elle pas dans un premiers temps louvoyer avec le régime « national socialiste » en ces jours doux et béni de l’an de grâce 1935 ?
    Pour ma part j’aie préféré passé ce jour avec une personne de 93 ans qui nous a raconté un peu de cette vie , même si je l’aie dèja entendu maintes fois … Aurais-je été meilleur ou pire nous chante JJ Goldman
    Ainsi en mathématique il est dit qu’une soustraction est une addition qui a mal tourné , l’amour et la haine sont-ils soumis à ce même logiciel ?
    Maître Pô enseigne au petit scarabée , « Kung Fu » , que ce n’est pas la réponse qui est importante mais la question …Aussi à l’ombre des marronniers médiatique l’être frissonne au moindre vent tandis que là haut sur cette branche baigné de soleil le chant du frêle oiseau s’élève vers l’humanité ( Luc 12:25 )
    Merci pour votre rappel ainsi que tout votre travail qui me fait grandir
    Cordialement

  5. Merci Olivier pour ces réconciliations avec le bon sens, savoir apaiser et guérir plutôt qu’entretenir une ‘humeur’ qui appartient au passé. Je suis d’accord avec François quant à l’histoire concernant les Russes mais n’amalgamons pas les dirigeants derrière leur bureau et le peuple sur le terrain. Ainsi une salutation de reconnaissance avec des voeux de meilleur avenir et de paix étaient mérités en effet, également pour rendre à l’histoire sa véracité sur l’implication des uns et des autres…
    « L’ombre s’est faite humaine aujourd’hui c’est l’été » . Tâchons par notre conscience d’avancer sous les nuages en souriant vers le soleil.

  6. Bonjour,
    Bien content de vous lire sur ce sujet (et d’autres) … Quand j’expose ce type d’argumentation, toujours la même réponse « Devoir de mémoire » et regard en mitrailleuse !… en effet rien de tel pour entretenir la haine et les ressentiments.
    J’habite près d’Oradour sur Glane ( 87) ou les SS ou SA ont massacré les villageois. C’est un fait, c’est bien sûr une horreur…. eh bien en Haute-Vienne des personnes ont demandé et obtenu du préfet que les plaques d’immatriculation (anciens modèles, je ne sais pas pour les nouveaux) que les lettres SA et SS n’y soient pas On marche sur la tête ! va falloir aussi virer le n° de Sécurité Sociale ?

    Et que dire des paroles de la Marseillaise !!! il est grand temps de les changer (ou de ne pas en mettre)
    A part cela, merci pour vos mp3 que je découvre mais, depuis tant d’années, j’essaie de déconnecter le cerveau, et pas moyen….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *