Hypnose : éricksonienne ou humaniste ?

L’IFHE propose une formation professionnelle en Hypnose qui donne le choix entre « Hypnose Ericksonienne » et « Hypnose Humaniste ». Il est donc légitime, arrivé au moment de décider de sa spécialisation, de se poser des questions : vers quelle pratique se diriger ? Le choix est-il définitif ? Peut-on suivre les deux modules ?

QUE CHOISIR ?

choisirC’est déjà bien de pouvoir se poser la question, car beaucoup d’écoles n’enseignent qu’une forme d’Hypnose – et, bien sûr, les « éricksoniens » n’apprécient pas forcément l’Hypnose Humaniste, puisqu’ils n’ont aucune idée de l’art et la manière (réelle) de la pratiquer, tout comme les « humanistes », habitués à travailler en conscience avec leurs patients, ne sont pas fans des techniques de manipulation (même si elle reste thérapeutique).

A l’IFHE, puisque nous enseignons toutes les formes d’Hypnose, en répétant sans cesse qu’elles sont complémentaires (sinon, nous aurions déjà fait notre choix, nous aussi !), nous faisons en sorte que tout le monde s’apprécie, au moins le temps que chacun reste dans la « famille IFHE ».

Alors, il est bien évident que ce n’est pas à moi de vous dicter vos choix. Maintenant, je peux vous apporter des éléments de réflexion sur ces deux approches très différentes.

Un caractère

Il faut déjà savoir que tous les hypnothérapeutes ont leur manière à eux de pratiquer, selon leurs goûts et caractère :

  • Les uns seront joueurs, stratégiques et très techniques, comme des mécaniciens de l’Inconscient. Ils ne jureront que par l’approche éricksonienne, que ce soit par l’Hypnose, le langage d’influence ou les prescriptions de tâche. Ces « purs éricksoniens » sont toutefois rares aujourd’hui, en France comme aux USA, car la pratique d’Erickson était assez dure (même si beaucoup se réclament du « sage de Phoenix », la quasi-totalité des hypnothérapeutes pratique en fait de la Nouvelle Hypnose). L’Hypnose classique, telle qu’on peut la pratiquer actuellement (hormis le langage technique éricksonien), est très proche de l’Hypnose Ericksonienne, dans l’esprit : simple, directe, stratégique.
  • Beaucoup pratiquent la Nouvelle Hypnose, même lorsqu’ils se disent « éricksoniens » : c’est-à-dire qu’ils n’utilisent que certains des outils de l’hypnose de Milton Erickson, souvent considérablement améliorés, enrichis d’autres techniques (métaphores, par ex.), et dans un cadre plus moderne, adouci, ouvert à la qualité de vie (et non plus seulement la médecine et la psychiatrie). En tant que forme d’Hypnose dite « intégrative », la Nouvelle Hypnose peut inclure des techniques basées sur des structures simples issues de la PNL (celles que j’ai mise « en Hypnose » dans les années 1990 et qui sont enseignées aujourd’hui un peu partout), ou d’autres approches : new-age, énergétique, EFT, EMDR, etc. et même, pourquoi pas, des idées venues de l’Hypnose Humaniste, mais pratiquées avec la personne en « dissociée » (le thérapeute guide, la personne se laisse faire).
  • Beaucoup d’hypnothérapeutes ne jurent maintenant plus que par l’Hypnose Humaniste : ils aiment aider la personne à « s’éveiller », c’est-à-dire à prendre conscience de ses matériaux inconscients, afin de les travailler par elle-même, en toute autonomie, grâce aux inductions hypnotiques « en ouverture de conscience ». L’hypnothérapeute n’utilise plus aucune technique de langage, il n’essaie même pas d’influencer. Il est là comme pédagogue, guide et, si la personne le souhaite, conseiller – car il aura fait le chemin par lui-même, avant de pouvoir guider d’autres personnes. Ainsi, l’Hypnose Humaniste est facile à utiliser en coaching, tout comme en entreprise : rien à cacher, pas besoin de faire d’hypnose conversationnelle, la personne ne perd pas conscience, ne dévoile rien de sa vie, etc. Le thérapeute Humaniste va chercher à « faire grandir » la personne – qu’elle se connaisse mieux elle-même, qu’elle ait soigné ses blessures profondes – en privilégiant le « terrain » et non pas juste le symptôme et sa cause mécanique. Cela nécessite, contrairement aux autres formes d’Hypnose, de s’intéresser aussi à la psychologie, voire à la philosophie, à la symbologie, aux mythes… à l’évolution humaine.
  • Enfin, il y a les « gourmands » : les thérapeutes qui veulent savoir tout faire (et accompagner le plus de personnes possible, de fait) et qui utilisent donc toutes les formes d’hypnose : classique, éricksonienne ou nouvelle, et bien sûr humaniste. Il faut savoir que la liste des indications de l’Hypnose Humaniste est différente et aussi longue que celle des indications des autres formes d’Hypnose. Ainsi, en apprenant les deux approches, on double littéralement ce que l’on est capable de faire ! Certes, il s’agit de « mondes » différents, l’un étant plus mécanique, lié à la thérapie, et l’autre à la fois possiblement mécanique mais aussi ouvert à l’esprit profond et à la conscience, liés à la psychothérapie. Mais, si vous aimez les deux, c’est l’idéal.

Une base commune… Deux mondes différents

commencerA l’IFHE, tout le monde commence la formation à égalité, que l’on soit débutant ou professionnel, déjà du métier ou totalement novice. Cette mixité naturelle vous prépare à l’exercice réel de l’Hypnose thérapeutique « dans la vraie vie »… Même si beaucoup ne se forment que pour eux-mêmes, pour le plaisir et le mieux-être, sans vouloir exercer un jour professionnellement !

Sauf si vous êtes déjà formé en Hypnose ou en Sophrologie et que vous voulez accéder directement au cursus Humaniste, si vous débutez ou si vous voulez pratiquer l’Hypnose Ericksonienne / la Nouvelle Hypnose, votre formation débutera par les niveaux de « Technicien » et de « Praticien 1 » (15 jours au total).
Vous apprendrez alors, en plus des bases de la thérapie et du coaching, l’essentiel de toutes les formes d’hypnose : inductions hypnotiques de toutes sortes, y compris celles de l’Hypnose Classique et de l’Hypnose Humaniste, techniques de langage de Milton Erickson, suggestions hypnotiques communes aux diverses formes d’Hypnose, structures thérapeutiques, etc. et même de l’auto-hypnose !
Vous aurez déjà de quoi bien pratiquer !

Et ce n’est qu’après ces 15 jours de formation intensive que vous choisirez,
en toute connaissance de cause, le chemin qui semble mieux convenir
à votre personnalité : « éricksonien » ou « humaniste ».

Bien que certaines personnes puissent se permettre de suivre ensuite les deux spécialisations en même temps, la plupart auront à faire un choix (question de temps, d’argent et de capacités d’apprentissage). Plus tard, après avoir suivi la formation qui vous aura attiré, il sera toujours le moment de décider si vous souhaitez (par gourmandise ?) continuer sur l’autre branche, histoire de « savoir tout faire ».

En effet, les deux mondes sont très différents, mais complémentaires : les éricksoniens pratiquent exclusivement la thérapie, savent jouer avec les mots, diriger l’Inconscient, alors que les humanistes peuvent exercer autant en thérapie qu’en psychothérapie, connaissent le langage de l’Inconscient, celui des symboles et des rêves, et les grands mécanismes de la vie (Conscience, objets informationnels, etc.).

CONCLUSION

Si vous aimez manipuler directement l’Inconscient avec un patient bien en transe hypnotique, si vous aimez :

  • Utiliser le langage hypnotique d’influence, des techniques subliminales thérapeutiques, faire parfois la comédie et prendre des rôles, raconter des anecdotes à la façon d’Erickson et construire des métaphores thérapeutiques aux multiples sens de communication cachés, utiliser les phénomènes hypnotiques (amnésies, distorsion du temps, etc.), produire des hallucinations, faire des anesthésies, de l’écriture automatique, des régressions (même « dans les vies antérieures » !) ou des futurisations, si vous aimez la thérapie stratégie, faire faire quelque chose à la personne (pour son bien) sans qu’elle en soit consciente et donner des prescriptions de tâche à accomplir à vos patients…

Alors… foncez en « Praticien en Hypnose Ericksonienne« , c’est ce qu’il vous faut !

Si vous préférez aider les gens à changer en conscience, pour qu’ils guérissent de façon autonome en faisant parfois évoluer profondément ce qu’ils sont :

Si vous avez une recherche personnelle du sens de la vie et si vous aimez travailler avec la symbolique et les archétypes qui nous fondent (plutôt qu’avec des souvenirs concrets), pour aider la personne à se réharmoniser, renforcer son « terrain » et guérir, changer et mieux vivre (Thérapie Symbolique Avancée), si vous voulez vivre connecté à votre Soi Idéal (« higher self ») et aider les autres à faire de même, si vous voulez pouvoir vérifier votre travail immédiatement sur le corps et si vous voulez apprendre à « voyager en Conscience » à travers l’espace et le temps, à communiquer avec d’autres Conscience, prendre conscience de « la Matrice » et travailler avec elle, être en contact avec la Vie elle-même pour nettoyer d’un coup toutes sortes de problèmes (Thérapie Symbolique simple), et connaître si bien l’Inconscient qu’il devient votre ami, pour une vie saine, apaisée et heureuse, si vous aimez pratiquer la thérapie de couple ou utiliser l’interprétation des rêves, etc.

Alors vous adorerez le « Praticien en Hypnose Humaniste » !

Allez voir les programmes de chaque formation, vérifiez ce qui vous plaît le plus en hypnose (thérapie ou psychothérapie) et faites votre choix !
Quelle que soit l’option que vous choisirez, vous saurez autant de chose à la fin de votre formation : le « Praticien 2 HH » permet les mêmes techniques que le « Praticien 2 HE » (ce qui n’est bien sûr pas le cas à l’inverse, mais si le contenu HH ne vous intéresse pas, c’est une question de choix). Les deux cursus sont simplement différents.

Dans les deux formations, vous apprendrez à soigner les bobos de tous les jours comme à aider pour les cas plus graves, mais vous le ferez de deux façons différentes, d’un côté « éricksonien » d’une façon mécanique, en réparant vous-même ce qui est cassé, par votre langage et vos techniques , et de l’autre « humaniste » en aidant la personne à se soigner elle-même et à évoluer, par une approche symbolique, expérientielle et pédagogique, ce qui rendra le message du « mal a dit » obsolète, puisque compris et intégré par la personne.

Question pratique : le « Praticien 2 HE » vous permettra d’obtenir les diplômes de « Praticien en Hypnose Ericksonienne », de « Praticien en Nouvelle Hypnose » et l’équivalence de « Praticien en PNL ».
Et la formation de « Praticien 2 HH » vous permettra d’obtenir le diplôme de « Praticien en Hypnose Humaniste » et le diplôme de « Praticien en Thérapie Symbolique Avancée ».

Voilà.
Et qui sait, peut-être, comme moi, tomberez-vous amoureux des deux approches ?

~oOo~

A lire en complément :
Hypnose & Psychologie ?
Thérapie & Psychothérapie ?
Le programme des formations HE et HH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *