Big Data et notre vie privée

La réalité dépasse souvent la fiction et nous assistons à notre époque à un prodigieux bond en avant technologique. Le défi est de préserver durant cette élancée notre intégrité, notre humanité et, bien sûr, nos libertés.

Je pense que l’interconnexion incroyable générée par Internet depuis moins d’une vingtaine d’années a des répercussions massives sur notre niveau de conscience. Je vous en ai déjà parlé dans l’article « Un rayon de lumière« .
Cette interconnexion, et l’effet positif exponentiel qu’il a sur nos capacités d’apprentissages, n’est possible qu’avec le partage de nos « infos personnelles » (Big Data, comme on appelle dans le jargon les milliards d’infos recueillies et à traiter).

MAIS… car, bien sûr, il y a toujours un « mais… Toute cette technologie n’est pas gratuite, il faut financer les machines, etc. (ça aussi, je vous en ai déjà parlé : « Si c’est gratuit, vous êtes le produit« ). Il est donc « normal », ou du moins compréhensible, que ceux qui financent cherchent à rentabiliser leurs investissements : argent, pouvoir, etc.
Sans compter tous ceux qui profitent du système…

D’où l’intérêt de la conférence TED que je vous propose ci-dessous. Elle est donnée avec une grande intelligence par Alessandro Acquisti, un économiste. Je ne sais pas s’il en est conscient – je pense que oui, quand même, mais il repère et utilise très bien nombre des techniques de langage que l’on apprend (mais nous, c’est pour soigner !) en formation d’Hypnose Ericksonienne, notamment dans le « Milton-Modèle 4 » (MM4).

Ceux qui sont déjà formés en Hypnose Ericksonienne reconnaîtront au passage ces outils, dont certains sont également décrit par la psychologie sociale. *
Alessandro Acquisti nous démontre l’utilisation de ces techniques à visée de manipulation, y compris lorsque l’on veut nous faire croire que « c’est pour notre bien », que nous sommes libres, etc. (position basse des éricksoniens), ou même qu’ils sont « honnêtes », « transparents », etc. (techniques du MM4) et obtenir ainsi ce que l’on appelle une « soumission librement consentie » (dixit la psychologie sociale).

Alessandro Acquisti utilise par ailleurs très bien ce langage pour nous enseigner ses idées, comme le ferait un Enseignant en Hypnose Ericksonienne pour faire passer son cours ! Chapeau, il est rare d’entendre cela correctement fait !

Donc, une bonne conférence : à écouter, réécouter, méditer… et faire connaître !

Réaliser que ces manipulations se produisent, c’est déjà être à mi-chemin du processus qui nous rend capables de nous protéger nous-mêmes.

 

* Si vous n’avez pas de formation complète en Hypnose Ericksonienne, vous pouvez trouver le « Milton-Modèle 4 » décrit dans le livre « Hypnose« , qui présente le cours…

Une réflexion au sujet de « Big Data et notre vie privée »

  1. Pour vivre heureux, vivons cachés…

    J’ai toujours pensé (mais ce n’est que mon avis, donc pas LA vérité), que les réseaux sociaux n’étaient utiles que lorsque l’on a une entreprise ou quelque chose à vendre, ou à défendre, car Internet est une excellente vitrine.
    Mais pas pour se faire des amis, ou pour échanger avec eux, car les amis se rencontrent à Lumière, à la lueur d’un repas ou d’un verre partagé.

    Depuis des années, chaque mois, je tape mon nom sur Internet afin de vérifier qu’aucune photo de moi ne siège en ce lieu. Non pas que j’aie des choses à cacher, juste parce que ma liberté et mon anonymat sont importants pour moi. Je me dis, en écoutant la conférence d’Alessandro Acquisti, que c’est un très bon rituel…

    Internet est un outil fabuleux, c’est une ouverture sur le monde, mais une immense ouverture sur les déviances aussi. Alors mieux vaut se préserver un peu…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *