Univers holographique

Molecular ThoughtsCela fait quelques années que cette recherche a été lancée, et elle pourrait aboutir « incessamment sous peu » si tout va bien :
http://www.wikistrike.com/article-des-chercheurs-allemands-pourraient-detenir-la-preuve-que-l-univers-est-un-hologramme-95878676.html

Rapidement, l’idée est : un hologramme ne redonne pas une image parfaite de l’information d’origine. Il y a toujours de petites interférences… Or, il se trouve que les interféromètres des astrophysiciens sont en permanence perturbés par un « son bizarre ».

Craig Hogan, un physicien du Fermilab du laboratoire de Batavia, dans l’Illinois,  spécialiste de la physique des particules, pense que : « l’interféromètre trébuche sur la limite de l’espace-temps – au point où l’espace-temps s’arrête et se dissout en grains, comme le décrit Einstein,  tout comme une photo de journal se dissout en grain quand vous zoomez. »

Autrement dit, l’interféromètre arrive en « butée » de notre « projection » (comme si tout était une image 3D : un hologramme !).
Craig Hogan, qui vient d’être nommé directeur du Centre d’astrophysique de Fermilab, affirme : « Si les résultats sur l’interféromètre sont vrais, alors nous sommes tous vivants dans un hologramme géant cosmique. »

SpiritMatterSi vous voulez en savoir plus côté technique, voyez ici :
http://choix-unite.ze-forum.com/t364-Confirme-la-3D-n-existe-pas-c-est-un-hologramme.htm (traduction d’un article américain) ou faites une recherche sur Google – mes anciens liens internet ont tendance à disparaître…

Ils vont finir par prouver que l’on vit dans un flot d’information haute densité auquel notre cerveau donne forme et consistance… Une « matrice », quoi.

:)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *