Conseils éclairés… aware !

Il est peut-être naïf, notre bon Vandamme, mais nous enseignons les mêmes choses en formation. Il a simplement sa manière de dire les choses.

« J’ai cru en moi ! » C’est la source de tout le reste…
« Tu peux pousser avec ta conscience… tu deviens successfull à cause de ta conscience… Being aware… »
« Si on y croit, tout est possible. » :)

Notez qu’en français, nous n’avons qu’un mot pour être « conscient ».
En anglais, il existe deux mots pour « conscience » :
– « Consciousness« , la simple perception : voir, entendre, ressentir… qui ne sont que des conséquences, ce que perçoit le « vrai Nous ». La plupart des ouvrages français qui traitent de « la conscience » parlent en fait de nos perceptions, du cerveau, etc.
– « Awareness« , de « to be aware », être conscient, réveillé, les yeux grand ouverts. On pourrait presque dire « illuminé », mais cela porterait encore à la blague. Cette conscience-là, c’est « Nous », ce qui perçoit. Cela n’a rien à voir avec de simples perceptions et c’est bien de cela que parle JCVD.

Un neurologue vous expliquerait qu’aucun scientifique au monde n’aurait pu dire à quoi correspondent les zones du cerveau… sans l’aide du patient à qui appartient le cerveau ! Le chercheur appuie sur telle zone : la personne dit ce qui se passe.
Sans la personne, sans « quelqu’un » pour percevoir, la machine « cerveau » ne sert à rien. Ce n’est qu’un décodeur d’informations…

Autant essayer de savoir ce que vous pensez ou ressentez, en vous-même, en démontant l’ordinateur que vous avez devant vous ! Le plastique, le silicium des processeurs, tout cela ne pourra jamais expliquer : « vous », devant votre écran.

Mais on s’éloigne du sujet :)
A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *